Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Grippe : comment s'en prémunir efficacement ?

Déjà 2 564 passages aux urgences pour grippe ou symptômes grippaux ont été enregistrés depuis le 1er janvier 2019 et plusieurs régions ont dépassé le seuil épidémique. Comment se protéger efficacement ? 

Grippe : comment s'en prémunir efficacement ? vadimguzhva / iStock

  • Publié 12.01.2019 à 09h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Maux de tête, fièvre, toux, frissons... la grippe est de retour. Plusieurs régions de France ont déjà dépassé le seuil épidémique : les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en Bretagne (226 cas pour 100 000 habitants), dans les Pays de la Loire (205 cas) et en Occitanie (112 cas), selon le réseau Sentinelles.

Sur l'ensemble du territoire, le taux d’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 86 cas pour 100 000 habitants. Dix régions métropolitaines sont en phase pré-épidémique - on parle "d’épidémie" de grippe lorsque le nombre de malades infectés dépasse un seuil défini par les organismes internationaux de surveillance de la grippe. Dans le détail, 90 cas pour 100 000 habitants ont été diagnostiqués en Auvergne-Rhônes-Alpes, 80 en Corse, 99 dans les Hauts-de-France ou encore, 81 en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

La grippe est une infection respiratoire aiguë causée par un virus respiratoire. Souvent considérée comme bénigne, elle peut cependant entraîner des complications graves chez les personnes fragiles et certaines populations à risque. Selon le dernier bulletin de Santé Publique France, 2 564 passages aux urgences pour grippe ou syndrome grippal ont été recensés, parmi lesquels 286 hospitalisations dont 89 en réanimation. Pire, trois décès ont été enregistrés depuis le 1er janvier 2019.

Comment se protéger de la grippe ?

En premier lieu, en se vaccinant. Et bonne nouvelle : "la couverture en France métropolitaine est passée de 41,3% à 42,9% (+1,6%) pour l’ensemble des sujets à risque. L’augmentation est de 1,7% chez les sujets de 65 ans et plus (de 45,3% à 47,0%) et de 0,9% (de 24,9% à 25,8%) chez les sujets à risque de moins de 65 ans", note Santé Publique France. La vaccination demeure la meilleure façon de se protéger de la grippe et de ses complications.

Elle est fortement recommandées aux personnes âgées de plus de 65 ans, à celles qui souffrent de maladies respiratoires, cardiovasculaires, neurologiques, qui sont malades du foie, des reins ou qui ont des troubles métaboliques (diabète, obésité...), aux femmes enceintes, à l'entourage des nourrissons  et aux personnes qui souffrent de troubles immunitaires ou d'une maladie du sang (VIH, cancer...). De même, elle est préférable chez les personnels de santé, ainsi que les personnes travaillant à bord de bateaux de croisière ou des avions, et à celles qui accompagnent des groupes en voyage. Pour en savoir plus sur le schéma de vaccination (âge, dose, intervalles...), cliquez ici. A noter qu'un délai de 15 jours après la vaccination est nécessaire pour être protégé.

Se faire vacciner en pharmacie, c'est possible

Si vous habitez en Nouvelle-Aquitaine, en Auvergne Rhône-Alpes, dans les Hauts-de-France et en Occitanie, vous pourrez vous faire vacciner chez votre pharmacien, y compris si vous êtes une femme enceinte. Depuis octobre 2017 en effet, le ministère des Solidarités et de la Santé s’est lancé dans l’expérimentation de la vaccination dans les officines pour mieux lutter contre la grippe saisonnière. La vaccination doit être faite dans une salle à part, le pharmacien doit connaître les antécédents du patient et doit rester 15 à 30 minutes avec lui après la vaccination pour s’assurer que celui-ci ne subit pas d’effets secondaires.

L’objectif de cette mesure est d’inciter les pesonnes, et surtout les plus à risque, à se faire vacciner et à simplifier le parcours vaccinal. Actuellement, la couverture vaccinale de la grippe saisonnière est en dessous des 50% pour la population à risque. La volonté du gouvernement est de passer à 75%. Les pays qui ont la meilleure couverture vaccinale sont ceux ou tous les professionnels de santé sont autorisés à vacciner.

Les gestes du quotidien

Des gestes simples sont également à connaître pour éviter d'être contaminé ou dans le cas inverse, pour limiter la diffusion de votre virus. Il est notamment important de se laver régulièrement et soigneusement les mains : au minimum avant de préparer le repas ou de manger, après s’être mouché, avoir éternué ou toussé en mettant sa main devant la bouche.

De même, il vaut mieux se servir d’un mouchoir jetable pour se moucher, tousser, éternuer ou cracher, et il faut le jeter aussitôt après. Il faut éviter de serrer les mains ou d’embrasser pour dire bonjour. Il vaut mieux éviter de sortir et porter un masque pour rendre visite à une personne fragile. Ouvrez les fenêtres tous les jours pour aérer et diminuer la concentration en virus. Il ne faut pas non plus se toucher les yeux, la bouche ou le nez, sans s’être lavé les mains au préalable, surtout après une sortie.

Enfin, pour vous parer contre le froid et ses virus environnants (grippe, gastro, angine...) vous pouvez renforcer vos défenses immunitaires grâce à votre hygiène de vie et votre alimentation. On vous explique comment faire ici.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité