Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Régime méditerranéen : comment il réduit le risque cardiovasculaire ?

Depuis plusieurs années, il est recommandé de suivre un régime méditerranéen pour réduire le risque de développer une maladie cardio-vasculaire. Mais quels sont les bienfaits de ce régime et comment parvient-il à faire diminuer ce risque ? Explications. 

 Régime méditerranéen : comment il réduit le risque cardiovasculaire ? MarianVejcik/iStock

  • Publié 08.12.2018 à 19h01
  • |
  • |
  • |
  • |


Une bonne santé du cœur passe aussi par l’assiette. Le régime méditerranéen fait partie des modes alimentaires bons pour la santé cardiaque.
Des chercheurs américains ont voulu comprendre pourquoi. Ils publient leurs résultats sur le site du Journal of the American Heart Association. 

25 000 patientes suivies pendant douze ans

Cette nouvelle étude a été menée par le Brigham and Women’s Hospital, l’école de médecine d’Harvard et la Harvard T.H. Chan School of Public Health. Les scientifiques ont récolté les données de 25 000 femmes suivies pendant 12 ans.

Celles-ci ont répondu régulièrement à des questionnaires concernant leur régime alimentaire et ont effectué des prélèvement sanguins afin de suivre l’évolution de certains biomarqueurs. Le régime méditerranéen consiste à consommer beaucoup de fruits et légumes, d’huile d’olive, de céréales complètes, mais peu de viande rouge et de produits sucrés. 

Un risque réduit de 25 %

Plusieurs catégories de patientes ont été définies, en fonction de leur niveau de suivi du régime méditerranéen. Les chercheurs ont constaté que plus les femmes suivaient scrupuleusement ce mode alimentaire, plus le risque cardiovasculaire diminuait.

Le risque pour celles qui le suivaient le mieux était de 3,8 % contre 4,2 % chez celles qui le suivaient le moins. En moyenne, le régime méditerranéen, lorsqu’il est suivi rigoureusement, permet de réduire le risque cardio-vasculaire de 25 %. 

Le rôle des biomarqueurs 

Les chercheurs ont constaté que la réduction du risque est liée à l’évolution de différents facteurs de risque. L’inflammation, le métabolisme du glucose, la résistance à l’insuline et l’indice de masse corporelle étaient différents en fonction de l’alimentation de ces femmes. Cela pourrait expliquer pourquoi le régime méditerranéen est associé à une réduction du risque cardiovasculaire.

Samia Mora, l’une des auteurs de cette étude, explique : "dans cette étude, nous avons constaté que de faibles différences dans les biomarqueurs contribuent, de manière multifactorielle, à ces bénéfices cardio-vasculaires qui ont été vus sur le long-terme". Le régime méditerranéen aurait de multiples bénéfices et pas seulement sur la santé cardiovasculaire. Il serait bon pour les personnes âgées, pour les femmes enceintes, aiderait à lutter contre la dépression ou l’ostéoporose. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité