Publicité

QUESTION D'ACTU

Réduire la perte osseuse

Le régime méditerranéen freine l'ostéoporose

Une alimentation riche en fruits, légumes, noix, céréales non raffinées, huile d'olive et poisson peut réduire la perte osseuse de la hanche en seulement 12 mois.

Le régime méditerranéen freine l'ostéoporose Istock / KMNPhoto

  • Publié 11.07.2018 à 17h29
  • |
  • |
  • |
  • |


Suivre un régime de type méditerranéen pourrait réduire la perte osseuse chez les personnes atteintes d'ostéoporose, selon une nouvelle recherche de l’Université d’East Anglia (Royaume-Uni), publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition. Ces résultats montrent qu'une alimentation riche en fruits, légumes, noix, céréales non raffinées, huile d'olive et poisson peut réduire la perte osseuse de la hanche en seulement 12 mois.

Cette étude est le premier essai clinique européen à long terme portant sur l'impact d'un régime méditerranéen sur la santé osseuse des personnes âgées. 1142 patients de 65 à 79 ans ont participé à l'essai, et les volontaires ont été randomisés en deux groupes - l'un qui suivait un régime méditerranéen, l'autre non. Leur densité osseuse a été mesurée au début de l’expérience, puis 12 mois après. Le régime alimentaire n'a pas eu d'impact perceptible sur les participants ayant une densité osseuse normale, mais il a eu un effet sur les personnes atteintes d'ostéoporose.

Col du fémur

Les personnes du groupe témoin ont continué de souffrir d’une diminution de la densité osseuse liée à l'âge, mais celles qui ont suivi le régime méditerranéen ont bénéficié d’une augmentation de la densité osseuse dans leur col du fémur. "Il s'agit d'une zone particulièrement sensible, car la perte osseuse du col du fémur est souvent la cause de fracture de la hanche, ce qui est fréquent chez les personnes âgées atteintes d'ostéoporose", explique Fairweather-Tait, de l'école de médecine de l’Université d’East Anglia. Il ajoute : "l'os prend beaucoup de temps à se former, de sorte que l'essai de 12 mois, bien qu'il soit l'un des plus longs à ce jour, était encore relativement court pour montrer un impact. Le fait que nous ayons pu constater une différence marquée entre les groupes, même sur ce laps de temps, est significatif." 

L'essai, financé par l'Union européenne, a été mené sur des participants recrutés en Italie, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Pologne et en France. Ceux qui on suivi le régime méditerranéen ont augmenté leur consommation de fruits, de légumes, de noix, de céréales non raffinées, d'huile d'olive et de poisson, et ont consommé de petites quantités de produits laitiers de viande et d'alcool. La densité osseuse a été mesurée chez plus de 600 sujets dans les deux groupes au niveau de la colonne lombaire et du col fémoral. Parmi ces participants, un peu moins de 1% étaient atteints d'ostéoporose au début de l'étude.

Un régime méditerranéen a d'autres avantages pour la santé

Les chercheurs aimeraient maintenant mener un essai similaire, idéalement plus long, pour confirmer les résultats et voir si l'impact peut être vu dans d'autres parties du corps. Si le rôle de l’alimentation s’établit, elle complèterait les traitements médicamenteux actuels contre l'ostéoporose, qui peuvent avoir des effets secondaires graves. 

Mais de toute façon, "il est déjà prouvé qu'un régime méditerranéen a d'autres avantages pour la santé. Il réduit le risque de maladie cardiovasculaire, de maladie de Parkinson, d'Alzheimer et de cancer", a déclaré le professeur Fairweather-Tait, chercheur à l’Université d’East Anglia. "Il n'y a donc aucun inconvénient à adopter un tel régime, que vous ayez ou non l'ostéoporose", conclut-il.

Tous les os peuvent être touchés

Maladie insidieuse, l’ostéoporose se caractérise par une fragilité excessive du squelette, due à une diminution de la masse osseuse et à l'altération de la micro-architecture osseuse. Elle toucherait 3 millions de personnes en France, parmi lesquelles 30 à 40% de femmes ménopausées.

Chaque année en France, 376 000 fractures sont dues à l’ostéoporose. Avec le vieillissement de la population, on en attend plus de 500 000 en 2025. Tous les os peuvent être touchés, sauf ceux de la tête, du cou, des mains et des pieds. Les os les plus atteints par l’ostéoporose sont ceux du poignet, des vertèbres et, plus redouté, du col du fémur, car ce dernier est synonyme de 20% de mortalité à 1 an. Le nombre de décès annuels après une fracture liée à l’ostéoporose dépasse ainsi le nombre de morts par accidents de la route au sein de l'Hexagone.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité