Publicité

QUESTION D'ACTU

Miam !

Problèmes cardiovasculaires : le régime méditerranéen à base d'huile d'olive ou de noix fait baisser le risque

Le régime méditerranéen complété par de l'huile d'olive extra vierge ou par des noix diminue le risque d'avoir un grave problème cardiovasculaire, tel qu'un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral. 

Problèmes cardiovasculaires : le régime méditerranéen à base d'huile d'olive ou de noix fait baisser le risque MarianVejcik / stock

  • Publié 15.06.2018 à 07h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Le régime méditerranéen est réputé pour ses multiples bienfaits. Une nouvelle étude, publiée dans The New England Journal of Medecine, vient de l’associer à la baisse du risque cardiovasculaire.

Un risque cardiovasculaire élevé

Le régime méditerranéen, également appelé régime crétois ou diète méditerranéenne, est une pratique alimentaire traditionnelle dans plusieurs pays autour de la Mer Méditerranée caractérisée par la consommation en abondance de fruits, légumes, légumineuses, céréales, herbes aromatiques et d'huile d'olive, une consommation modérée de produits laitiers, d'œufs et de vin, une consommation limitée de poisson et une consommation faible de viande.

7447 participants ont participé à l’essai. Ils étaient âgés de 55 à 80 ans. Au début de l’étude, tous présentaient un risque cardiovasculaire élevé, sans toutefois avoir encore développé de maladie cardiovasculaire.

Les patients ont été répartis en trois groupes. Le premier a suivi un régime méditerranéen complété par de l'huile d'olive extra vierge, le deuxième a suivi un régime méditerranéen complété par des noix, le troisième a suivi un "régime de contrôle", c’est-à-dire une alimentation pauvre en graisses alimentaires.

Evénements cardiovasculaires majeurs

Les chercheurs ont recensé les événements cardiovasculaires majeurs (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral ou décès d'origine cardiovasculaire) pendant en moyenne quatre ans et huit mois.  

Il y a eu 96 événements dans le groupe assigné à un régime méditerranéen à base d'huile d'olive extra vierge (3,8%), 83 dans le groupe assigné à un régime méditerranéen à base de noix (3,4%) et 109 dans le groupe témoin (4,4%).

"Dans cette étude impliquant des personnes à risque cardiovasculaire élevé, l'incidence des événements cardiovasculaires majeurs était plus faible chez les personnes affectées à un régime méditerranéen complété par de l'huile d'olive extra vierge ou des noix que chez les personnes affectées à un régime à teneur réduite en matières grasses", concluent les auteurs.

150 000 décès chaque année

En France, les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité chez les personnes de plus de 65 ans, avec 150 000 décès chaque année. Le montant des dépenses annuelles liées à ces maladies s’élève à quelques 28 milliards d'euros.

Les maladies cardiovasculaires incluent les cardiopathies coronariennes, qui touchent les vaisseaux coronariens alimentant le muscle cardiaque ; les maladies cérébro-vasculaires, touchant les vaisseaux qui alimentent le cerveau ; les artériopathies périphériques, affectant des artères des bras et des jambes ; les cardiopathies rhumatismales, dues au rhumatisme articulaire aigu, causé par un streptocoque ; les malformations cardiaques de naissance et enfin les thromboses veineuses.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité