Publicité

QUESTION D'ACTU

Testé sur des souris

Une lentille à aiguilles pour lutter contre la cécité

Des chercheurs singapouriens ont créé une lentille constituée de micro-aiguilles à planter dans l'oeil du patient atteint de maladie oculaire. 

Une lentille à aiguilles pour lutter contre la cécité scyther5 /istock

  • Publié 17.11.2018 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Voilà qui pourrait révolutionner la vie de millions de personnes à travers le monde. Des chercheurs singapouriens ont mis au point une lentille capable de traiter les maladies oculaires comme le glaucome et la dégénérescence maculaire, révèle une étude parue dans la revue Nature Communications début novembre. Des essais concluants ont eu lieu sur des souris.

Micro-aiguilles

Aujourd’hui, ces maladies, de plus en plus courantes à cause du vieillissement de la population et de l’utilisation prolongée des lentilles de contact, sont traitées avec des gouttes ophtalmiques. Mais cette méthode est peu pratique et manque de précision. C’est pourquoi des chercheurs de l’Université technologique de Nanyang ont eu l’idée de mettre au point une lentille parsemée de minuscules aiguilles dissolvables jouant le rôle de seringues à planter dans l’œil du patient. Ces micro-aiguilles sont constituées d’une couche externe qui délivre une première dose de gouttes et d’une couche interne qui administre la seconde plusieurs jours durant.  

"Par simple pression de la lentille sur l’œil, les petites aiguilles détachables peuvent pénétrer dans le tissu de la surface oculaire et servir de micro-réservoirs de médicaments implantés. La cinétique biphasique de libération du médicament rendue possible par les micro-réservoirs à double couche améliore grandement l’efficacité thérapeutique", explique Chen Peng, professeur à l’École d’Ingénierie Chimique et Biomédicale de l’Université technologique de Nanyang.

Un espoir total de guérison

En utilisant la néovascularisation cornéenne comme modèle de maladie chez la souris, l’administration d’un anticorps monoclonal anti-angiogénique par le timbre oculaire peut réduire de 90% la zone néovasculaire, ce qui est bien mieux que l’efficacité du médicament avec des gouttes oculaires, qui est d’environ 15%, développe-t-il. L’espoir de guérison est donc total.

Toutefois, afin de mettre leur produit miracle sur le marché, les scientifiques essayent d’abord d’optimiser la composition et la rigidité des micro-aiguilles afin de rendre la lentille plus confortable pour le patient. Espérons que cette dernière soit commercialisée avant 2050, date à laquelle 115 millions de personnes dans le monde devraient être aveugles, contre 36 millions actuellement, selon les inquiétantes prévisions d'experts...

Traumatisme brutal sur l’œil

Le glaucome est une maladie de l’œil causée par des dommages du nerf optique qui provoquent une diminution irrémédiable du champ de vision. Si on ignore la plupart du temps pourquoi la maladie apparaît, il arrive qu’elle survienne suite à un traumatisme brutal sur l’œil, une cataracte, une myopie prononcée ou encore du diabète, de l’hypertension, des troubles cardiovasculaires ou une hypothyroïdie non contrôlée. Non traitée, la personne atteinte risque de devenir aveugle.

La dégénérescence maculaire, quant à elle, résulte de la détérioration de la macula, une petite zone de la rétine située au fond de l’œil, près du nerf optique. Elle entraîne une perte progressive et parfois importante de la vision centrale qui devient alors de plus en plus floue. Elle touche surtout les personnes âgées de 55 ans et plus. On parle alors de dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA. Il existe deux sortes de DMLA : la sèche et l’humide. La première, forme la moins grave, est la plus fréquente. Elle évolue sur plusieurs années. La seconde se caractérise par la formation de nouveaux vaisseaux sanguins sous la rétine et entraîne une perte de vision beaucoup plus rapide : parfois en quelques jours ou semaines seulement.  

  

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité