Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Obésité : l'impact psychologique du surpoids peut provoquer une dépression

Pour la première fois, on a prouvé qu'un indice de masse corporelle (IMC) plus élevé peut causer des états dépressifs.

Obésité : l'impact psychologique du surpoids peut provoquer une dépression SeventyFour / istock

  • Publié 14.11.2018 à 12h17
  • |
  • |
  • |
  • |


Une grande analyse génétique a éclairci le lien entre l’obésité et la dépression. La recherche, menée conjointement par l'Université d'Exeter et l'Université d'Australie-Méridionale, indique que c'est l'impact psychologique du surpoids qui provoque la dépression et non l’inverse.

Un effet plus marqué chez les femmes que chez les hommes

Bien que l'on sache depuis longtemps que la dépression est plus fréquente chez les personnes obèses, c’est la première fois que l’on prouve qu'un indice de masse corporelle (IMC) plus élevé peut causer des états dépressifs. Pour parvenir à ces résultats, l'équipe a analysé les dossiers médicaux de plus de 48 000 personnes souffrant de dépression au Royaume-Uni et les a comparés à ceux de 290 000 témoins. Tous les membres de la cohorte étaient nés entre 1938 et 1971.

L'équipe a analysé les gènes associés à un IMC plus élevé et à un risque inférieur de maladies telles que le diabète, afin de vérifier si les problèmes de santé liés à l'obésité étaient à l'origine de la dépression. Ils ont ainsi établi qu’un IMC plus élevé cause la dépression, avec et sans problèmes de santé connexes. Cet effet était plus marqué chez les femmes que chez les hommes.

"Cibler les efforts visant à soigner et prévenir la dépression"

"Nous savions depuis longtemps qu'il existe un lien entre les deux maladies, mais pas si c’était l'obésité qui causait la dépression ou l'inverse", explique Jess Tyrrell, directeur de l’étude (University of Exeter Medical School). "Notre analyse génétique conclut que l'impact psychologique de l'obésité est susceptible de causer la dépression. C'est important pour aider à cibler les efforts visant à soigner et prévenir cette maladie mentale", précise-t-il.

La dépression est la maladie psychiatrique la plus fréquente et touche tous les âges. En France, on estime que près d’une personne sur cinq a souffert ou souffrira d’une dépression au cours de sa vie. La prévalence de la dépression dans l'Hexagone a augmenté de 1,8 points entre 2010 et 2017, selon un récent rapport de Santé Publique France, notamment chez les femmes (+3 points), les 35-44 ans (+4 points), les chômeurs (+5 points) et les personnes à faibles revenus (+3 points).

Depuis 1975, le nombre de personnes obèses a quasiment été multiplié par trois dans le monde. En 2016, 13% des adultes dans le monde étaient obèses, 39% étaient en surpoids. En France, on estime que 30% de la population souffre de cette affection. D’après des chercheurs danois et britanniques, 22% de la population mondiale pourrait être obèse en 2045 si la situation ne change pas.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité