Publicité

QUESTION D'ACTU

Découverte scientifique

Biopsie liquide : détecter les cancers grâce à une prise de sang

Huit cancers peuvent être détectés grâce à une simple prise de sang, ce que l'on appelle aussi une une biopsie liquide. Cette découverte a été faite à l’Institut de recherche sur le cancer à Cambridge au Royaume-Uni. 

Biopsie liquide : détecter les cancers grâce à une prise de sang Bet_Noire/iStock

  • Publié 09.11.2018 à 13h40
  • |
  • |
  • |
  • |


Près d’un décès sur six dans le monde est lié au cancer d’après l’Organisation mondiale de la santé. Les prévenir est possible grâce au dépistage. Lorsque le cancer est détecté tôt, il peut être mieux soigné, mais dans certains cas, il faut que la tumeur soit suffisamment grosse pour pouvoir être repérée.

Des chercheurs de l’Institut de recherche sur le cancer de Cambridge au Royaume-Uni sont peut-être en train de révolutionner ces dépistages. Ils ont mis au point un test sanguin qui permet de dépister huit cancers. 

94 % des cancers détectés 

Ce nouveau test de dépistage traque l’ADN des tumeurs profondes dans le sang, c'est une biopsie liquide. L’essai, dont les résultats sont publiés dans Science Translational Medicine, a été encourageant. Il permet de retrouver les ADN des cellules des tumeurs des organes profonds plus facilement dans le sang parce que l'ADN de ces dernières est plus court que les autres ADN circulants normaux : le test se sert de cette différence de taille pour les repérer et les analyser en priorité.

Dans le cas du cancer colorectal, des voies biliaires, des ovaires, du sein et de la peau, le test sanguin a permis de détecter 94 % des cancers. Pour le cancer du pancréas, du rein et du cerveau, 65 % des cas ont été dépistés.

Des pistes d'amélioration 

Le test doit toutefois être amélioré : dans 2,5 % des cas, il a détecté un cancer alors que le patient était sain ("faux positif", ce qui a déclenché des explorations inutiles. Les chercheurs ont constaté que son efficacité dépendait de l’avancée de la maladie : "une des limitations pour le moment est que nous démontrons le potentiel de ce test chez les patients à un stade avancé, mais pas pour les échantillons prélevés chez des patients à un stade plus précoce de la maladie", explique Florent Mouliere, l’un des chercheurs.

Pour lui, le test demeure prometteur, car il met en avant une nouvelle méthode qui pourra être appliquée dans d’autres cas de détection de tumeurs d'organes difficiles ou dangereux à explorer. Pour le cancer du cerveau, la biopsie liquide a un intérêt particulier, elle pourrait remplacer les biopsies classiques, très risquées car les médecins doivent prélever des tissus dans le cerveau. Les tumeurs du cerveau concernent chaque année plus de 240 000 personnes en Europe. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité