Publicité

QUESTION D'ACTU

Blessure

Un parent en mauvaise santé peut perturber le sommeil de l'enfant

Les enfants dont les parents souffrent à la fois d’un syndrome de stress post-traumatique et d'un traumatisme crânien consultent 48% plus de spécialistes de troubles du sommeil que les autres.

Un parent en mauvaise santé peut perturber le sommeil de l'enfant Wavebreakmedia / istock

  • Publié 02.11.2018 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Lorsque les enfants font face à une expérience troublante, comme le fait d’avoir un parent gravement blessé, cela peut modifier leurs habitudes de sommeil, selon une nouvelle recherche.

Traumatisme crânien

La blessure grave d'un parent peut modifier la routine quotidienne de l'enfant, d’un point de vue technique et psychologique. Les chercheurs ont évalué si les enfants dont les parents étaient blessés avaient plus souvent consulté pour des troubles du sommeil (sommeil excessif, insomnie, narcolepsie, somnambulisme, syndrome des jambes sans repos et apnée du sommeil).

Ils ont constaté que les enfants dont les parents souffraient à la fois d’un syndrome de stress post-traumatique et d'un traumatisme crânien consultaient 48% plus de spécialistes de troubles du sommeil que les autres. Ils étaient aussi 17% plus susceptibles d'avoir eu recours à des soins ambulatoires pour des troubles du sommeil.

"Il est important les soignants posent des questions sur les facteurs de stress à la maison et demandent comment l’enfant dort" explique Saira Ahmed, pédiatre au centre médical militaire Walter Reed. "Ces conversations sont importantes pour aider la famille à détecter et à traiter les problèmes de sommeil tôt afin d'éviter des problèmes physiques et émotionnels plus graves par la suite", poursuit-il.

Le sommeil est indispensable au développement cérébral de l'enfant

Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont analysé les dossiers de 485 002 enfants, dont 272 211 parents étaient gravement blessés, majoritairement au niveau du cerveau. Concernant la cohorte, l'âge médian des enfants au moment de la blessure du parent était de sept ans, mais les spécialistes attirent aussi l’attention sur les adolescents, très sensibles aux problèmes de sommeil.

Mal dormir a des conséquences importantes sur la santé au quotidien. En effet, le sommeil est indispensable au développement cérébral de l'enfant ; régule la production de plusieurs hormones (croissance, appétit, insuline, cortisol…) ; consolide les informations mémorisées pendant l’éveil et est associé à une meilleure réponse immunitaire avec des conséquences probables sur la susceptibilité aux infections. Trop ou pas dormir peut aussi engendrer des dépressions de l’enfant.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité