Publicité

QUESTION D'ACTU

Association Movember

Pour améliorer la santé des hommes, une grande mobilisation s'organise tout novembre

Tout le mois de novembre, l'association Movember mobilise pour améliorer la santé des hommes, dont l'espérance de vie est toujours six ans plus courte que celle des femmes. 

Pour améliorer la santé des hommes, une grande mobilisation s'organise tout novembre Nick_Thompson / istock

  • Publié 01.11.2018 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Se laisser pousser la moustache tout le mois de novembre pour sensibiliser aux problèmes de santés masculins. C’est la très belle idée de l’ONG internationale Movember, qui se bat pour améliorer le bien-être des hommes depuis 2003. "Lorsque les hommes se laissent tout à coup pousser la moustache, forcément ça interpelle, et souvent, cela engage la discussion", explique Alienor Descours de Guernon, responsable de la Movember Foundation France. "De là, il est possible de récolter des dons pour financer la recherche".

Cancer des testicules, Cancer de la prostate et suicide

Movember mobilise essentiellement sur trois problèmes de santé masculins : le cancer des testicules, le cancer de la prostate et le suicide. Cela se sait peu mais en Europe, trois suicides sur quatre sont commis par des hommes, ce qui amène à une disparition toutes les minutes. Par ailleurs, un homme sur sept devra affronter un jour un cancer de la prostate. Quand au cancer des testicules, qui peut toucher des patients très jeunes, son incidence ne cesse d’augmenter depuis des décennies, en particulier dans les pays développés (+2,5% par an en France entre 1980 et 2005). C’est désormais le cancer le plus répandu chez les hommes de 15 à 44 ans.

Au-delà des dons financiers à la recherche, l’association fait aussi de la prévention et organise du soutien psychologique pour les malades. "Les hommes parlent moins que les femmes quand ils rencontrent des problèmes de santé", poursuit Alienor Descours de Guernon. "Ils consultent également beaucoup moins vite quand quelque chose ne va pas, un phénomène amplifié par la dimension toujours honteuse et taboue du cancer des testicules et de la prostate. Moins informés que les femmes au sujet du cancer du sein par exemple, beaucoup n’ont même pas l’idée de se palper tout simplement les testicules pour vérifier que tout va bien", analyse-t-elle. 

Inciter les hommes à mieux communiquer

Pourtant, plus les cancers sont dépistés tôt, plus les chances de s’en sortir sans séquelles sont grandes. La surveillance des testicules doit être constante, et dès l’âge de 45 ans, les hommes doivent aborder les problématiques liées à leur prostate avec leur médecin (en particulier ceux qui ne sont pas caucasiens ou qui ont déjà eu des cas de cancers dans leur famille). Face à des pensées suicidaires, parler de ses problèmes est la première étape clef qui permet se sortir d’un état dépressif, qui, dans la plupart des cas, n’est que passager et parfaitement soignable. "C’est l’une des grandes priorités de Movember : inciter les hommes à mieux communiquer, à s’ouvrir. Ceux qui rencontrent des problèmes de santé peuvent tout simplement commencer par échanger avec d’autres malades, via notre forum", insiste Alienor Descours de Guernon.

Alors que la médecine avance chaque année, les hommes continuent de mourir en moyenne 6 ans plus jeunes que les femmes. Pour participer à la septième édition de "à vos moustaches", les hommes, soutenus par les femmes de leur entourage, peuvent s’inscrivent sur le site movember.com et former leur équipe avec leurs collègues, co-équipiers, amis, voisins ou famille. Pendant tout le mois de novembre, tous ceux qui veulent s’engager peuvent aussi relever un challenge MOVE en parcourant 60km dans le mois (pour les 60 Européens qui se suicident toutes les heures), organiser ou assister à un événement Movember ou tout simplement faire un don.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité