Publicité

QUESTION D'ACTU

5 nouveaux cas

La dengue contractée à Saint-Laurent-du-Var : les habitants s'organisent

Un voyageur aurait ramené cette "grippe tropicale" dans les Alpes-Maritimes et les moustiques tigre l’auraient ensuite transmise.

La dengue contractée à Saint-Laurent-du-Var : les habitants s'organisent Thithawat_s / istock

  • Publié 20.10.2018 à 12h31
  • |
  • |
  • |
  • |


4 nouveaux cas autochtones de dengue ont été détectés dans le département des Alpes-Maritimes, ce qui porte à 5 le nombre de malades. Tous vivent dans des zones très rapprochées. Un voyageur aurait ramené cette "grippe tropicale" et les moustiques tigre l’auraient ensuite transmise. Une première en France.

Dans Nice Matin, Olivier, un habitant de Saint-Laurent-du-Var, raconte : "Karine, une voisine est alitée depuis une semaine. Elle a eu d’énormes fièvres, elle va bien, mais elle est épuisée. On ne connaissait pas cette maladie. C’est assez violent. Tous les cas, se trouvent dans un périmètre de 50 mètres autour de chez nous".

La dengue peut être mortelle

Les agens de l’Agence régionale de santé Provence-Alpes-Côte d’Azur lui ont rendu visite, pour lui expliquer que le moustique ne vole pas très haut et ne s’éloigne pas trop de son nid. "On est beaucoup plus vigilants. Quand le petit va jouer dehors, on lui met des manches longues. On a remis les prises anti-moustique. On vide les soucoupes. On fait attention", témoigne encore ce père de famille.

Rappelons que la dengue peut être mortelle. En Nouvelle-Calédonie,une fillette de six mois est décédéesamedi 19 mai au soir à Nouméa des suites de la maladie, en raison de la dégradation de son état général. "Les parents du nourrisson l’avaient conduit au médipôle de Koutio", selon un communiqué du gouvernement. Malgré une prise en charge en soins intensifs, l’évolution de la maladie a été foudroyante. Déclarée en Nouvelle-Calédonie le 22 février, l’épidémie de dengue avait déjà emporté une femme de 74 ans, sans antécédents médicaux particuliers.  

"Grippe tropicale"

La dengue, aussi appelée "grippe tropicale", est une fièvre hémorragique tropicale liée à un arbovirus, transmis par la piqûre d’un moustique tigre femelle uniquement. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime à 50 millions le nombre de cas annuels dans le monde, dont 500 000 cas de dengue "hémorragique", c'est-à-dire qui sont mortels dans plus de 2,5% des cas. La dengue est initialement présente dans les zones tropicales et subtropicales du monde.

Les symptômes de la dengue se manifestent au bout de 3 à 14 jours (en moyenne 4 à 7 jours) après la piqûre infectante. On observe alors un syndrome grippal touchant les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes. Il n’existe aucun traitement spécifique. Si la dengue hémorragique est une complication potentiellement mortelle, le diagnostic clinique précoce et une prise en charge clinique rapide permettent souvent de sauver des vies.

"Si l’on est infecté par la rougeole, on est immunisé à vie, rappelle Henrik Salje, statisticien et épidémiologiste au sein de l’unité Modélisation mathématique des maladies infectieuses à l’Institut Pasteur. Avec la dengue, c’est différent. Si on est infecté par l’un des virus de la dengue, on s’immunise contre ce virus mais pas contre les trois autres. Et lors d’une seconde infection, par une autre forme du virus, les personnes ont davantage de risques de tomber très malades."

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité