Publicité

QUESTION D'ACTU

Perturbateurs endocriniens

Asthme : les chercheurs établissent un lien avec les parabènes contenus dans les cosmétiques

Pour la première fois, une étude démontre le lien entre les parabènes (des conservateurs que l’on retrouve dans les cosmétiques et dans certains médicaments) et l’asthme. 

Asthme : les chercheurs établissent un lien avec les parabènes contenus dans les cosmétiques Wavebreakmedia / iStock

  • Publié 11.09.2018 à 09h29
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis quelques années, la mention "sans parabène" a inondé nos rayons cosmétiques. Shampooing, gel douche, crèmes pour le visage ou pour le corps… Certains produits contiennent toujours de ces conservateurs suspectés d’être cancérigènes ou de troubler notre système hormonal. D’autres contiennent des substituts, qui sont eux accusés de causer des allergies.

Les parabènes font partie de la famille des perturbateurs endocriniens, suspectés aussi de provoquer de l’asthme et des troubles respiratoires, notamment chez l’enfant. Pour la première fois une étude, menée aux Etats-Unis, démontre ce lien. Les résultats sont publiés dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology.

Déterminer l’exposition aux parabènes dans les urines

Les chercheurs ont analysé les effets des parabènes sur la morbidité liée à l’asthme chez 405 enfants, et sur la prévalence de l’asthme chez 4023 enfants américains qui ont participé à l’enquête nationale sur la santé et la nutrition, entre 2005 et 2014.

Pour cela, ils ont quantifié la concentration de parabènes dans les urines, et plus précisément de butylparaben, d’ethylparaben, de methylparaben et de propylparaben. Puis, les scientifiques ont analysé le lien entre ce taux d’exposition aux parabènes et les crises d’asthme, ou encore les visites à l’hôpital pour cause d’asthme.

Augmentation des visites à l’hôpital chez les garçons

Selon les résultats de l’étude, plus l’exposition aux parabènes est forte chez les jeunes garçons, plus les visites aux urgences pour cause d’asthme ou de crise augmentent. Il y aurait donc bien un lien entre ces perturbateurs endocriniens et certaines difficultés respiratoires.

De plus, les garçons seraient plus touchés que les filles. En revanche, les chercheurs insistent : d'autres études doivent être menées, notamment pour comprendre comment les parabènes peuvent toucher le système respiratoire. Et pourquoi les garçons sont les plus concernés.

La croissance des garçons aussi perturbée

Ce n’est pas la première fois qu’une étude démontre que les garçons sont plus sensibles aux effets des parabènes que les filles. Ainsi en 2014, des chercheurs français ont analysé le lien entre l’exposition des femmes aux parabènes pendant leur grossesse, et les problèmes de croissance du foetus, puis de l’enfant pendant les trois premières années de sa vie. Les garçons seraient ainsi plus exposés aux risques d’obésité.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité