Publicité

QUESTION D'ACTU

Lait infantile contaminé

Laits contaminés : après Lactalis, c'est au tour de Nestlé de rappeler 38 boîtes de lait Guigoz

Samedi 14 juillet, le groupe Nestlé a annoncé rappeler "par précaution" 38 boîtes de lait infantile Guigoz 1er âge. En phase de "test industriel", elles n’étaient pas destinées à la vente et sont facilement reconnaissables.

Laits contaminés : après Lactalis, c'est au tour de Nestlé de rappeler 38 boîtes de lait Guigoz LuminaStock/iStock

  • Publié 16.07.2018 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Près de 8 mois après le scandale des laits infantiles contaminés du groupe Lactalis, c’est désormais à Nestlé de rappeler des boîtes potentiellement contaminées. Dans un communiqué diffusé le 14 juillet, le groupe a annoncé rappeler "par précaution" 38 boîtes de lait infantile 1er âge.

Quelles sont les boîtes de lait concernées ?

Il s’agit de 38 boîtes de Guigoz 1er âge Formule Épaissie 800g du lot 8075080624.

"Malgré la mise en œuvre de procédures très précises, ces boites de produits de test industriel qui n’étaient pas destinées à la commercialisation ont été intégrées par erreur dans le circuit de distribution en pharmacies", explique Nestlé dans son communiqué.

Si ces boîtes sont retirées de la vente, c’est en raison d’une suspicion de contamination de type Enterobacter, une bactérie pathogène causant des troubles digestifs.

Les boîtes concernées par le rappel sont facilement identifiables, précise Nestlé : le logo Guigoz apparait en blanc et gris au lieu du rouge habituel, le mode d’emploi n’est pas lisible, et à l’ouverture de la boîte, la mesurette est absente.

Aucun cas d’infection rapporté

À l’heure actuelle, aucun cas d’infection n’a été rapporté. Un numéro gratuit a toutefois été mis en place pour répondre aux questions des consommateurs : 0800 223 242.

"En cas d’apparition d'une fièvre persistante chez l'enfant dans les 15 jours suivant la consommation de ce produit, il est recommandé de consulter un médecin dans les meilleurs délais", précise Nestlé dans son communiqué. Le groupe présente ses "excuses aux parents qui (leur) font confiance au quotidien".

Un précédent : le scandale Lactalis

Ce rappel de lots de lait infantile potentiellement contaminé intervient dans un contexte particulier. Début décembre 2017, en effet, c’était à Lactalis de retirer de la vente des boîtes de lait 1er âge contaminées à la Salmonella agona. Depuis la mi-août 2017, 35 nourrissons avaient été contaminés par des lots produits par le groupe Lactalis.

Pour 31 de ces nourrissons, il avait ensuite été prouvé que la contamination des laits avec une Salmonella agona provenait de l’usine de Craon (Mayenne) et était liée à des travaux qui y auraient été réalisés au premier trimestre 2017.

Après avoir retiré initialement quelques lots, la société Lactalis avait procédé au retrait du marché national et international de tous les produits infantiles et nutritionnels "fabriqués ou conditionnés" dans son usine de Craon depuis le 15 février dernier.

Le retrait concernait des produits des marques Picot (poudres et céréales infantiles), Milumel (poudres et céréales infantiles) et Taranis (mélanges d'acides aminés en poudre destinés au traitement de pathologies).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité