Publicité

QUESTION D'ACTU

Super compagnons à quatre pattes

Diabète : des chiens formés pour détecter les signes d’hyper ou d’hypoglycémie

Depuis un an, l’association Acadia dresse des chiens afin de "renifler les diabétiques". Grâce à leur odorat ultra développé, ces animaux de compagnie sont en effet capables de détecter les signes d’hyper ou d’hypo glycémie de leurs maîtres et ainsi leur éviter de graves problèmes de santé.

Diabète : des chiens formés pour détecter les signes d’hyper ou d’hypoglycémie Twinkle Studio/iStock

  • Publié 29.06.2018 à 11h54
  • |
  • |
  • |
  • |


Le meilleur ami de l’homme deviendra-t-il un jour aussi un "outil" de dépistage des pathologies ? Alors que depuis une dizaine d’années, diverses expériences ont prouvé que les chiens étaient capables de détecter les cancers du sein ou de la prostate, les voici désormais formés à "sentir" les problèmes de glycémie. Depuis maintenant un an, l’association française Acadia éduque en effet ces fidèles compagnons afin qu’ils soient capables de déceler les anomalies glycémiques de leurs maîtres.

Le chien, "super renifleur"

Expérimentée depuis des années aux États-Unis et dans plusieurs pays européens, cette assistance auprès des diabétiques de type 1 est aussi étonnante que performante, et se base sur des travaux scientifiques. Ainsi, en 2016, un article de la revue Diabetes Care détaillait une étude menée par des chercheurs de l’Université de Cambridge. Ces derniers avaient mis en lumière les facultés des chiens à détecter les composés volatils présents dans l’haleine de patients diabétiques en hypoglycémie.

L’objectif d’Acadia : tirer profit des 200 millions de cellules olfactives des chiens afin d’en faire l’avenir des tests de dépistage non-invasifs. L’association à but non lucratif s’emploie donc à former les chiens afin que ces derniers puissent repérer les changements glycémiques dans la sueur et l’haleine de leur jeune maître et ainsi leur éviter tout problème de santé.

Car le diabète de type 1 est une maladie auto-immune touchant les enfants et les adolescents. Selon l’Institut de veille sanitaire (INV) cité par Acadia et BFM, 20 000 enfants seraient touchés par le diabète de type 1 en France. Un chiffre en constante augmentation : en l’espace de 10 ans, le diagnostic des enfants de moins de 4 ans a augmenté de 78%.

Si le diabète n'est pas traité, l'hyperglycémie (trop de sucre dans le sang) s'aggrave et surviennent alors des nausées et des vomissements, une somnolence et des troubles visuels. L’hypoglycémie (pas assez de sucre dans le sang) peut quant à elle entraîner un coma. Le chien dressé à détecter le diabète sera capable de donner l’alerte en réveillant la personne diabétique ou ses proches avant que des complications ne surviennent.

Fiable à 98%

Des enfants glycémiques bénéficient déjà de cette assistance canine. C’est le cas d’Hugo, 15 ans et demi. Souffrant d’un diabète déséquilibré, il est accompagné depuis quelques semaines par Medley, un caniche royal ascendant infirmier. "Hugo peut tomber dans le coma. C'est Medley qui va venir m'alerter, en appuyant sur un bouton, qui va sonner dans ma chambre. Pour moi c'est une libération, et on va pouvoir donner à Hugo l'insouciance qu'il n'avait plus", explique à France Inter la maman d’Hugo.

Mais la présence d’un compagnon à quatre pattes capable de "renifler" le diabète a un coût : environ 30 000 euros pour la formation de chaque chien. Arnaud Bertrand, fondateur de l’association d’Acadia, est donc désormais à la recherche de mécènes pour poursuivre sa mission, qu’il estime absolument nécessaire. Affirmant que la détection du diabète de type 1 par les chiens est fiable à 98%, il explique qu’"aucun dispositif médical ne pourra remplacer la présence qu’apporte le chien".

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité