Publicité

QUESTION D'ACTU

"Une découverte révolutionnaire"

Cancer : des chercheurs découvrent 11 gènes responsables de 99% des métastases

Des chercheurs canadiens viennent de découvrir l’existence de 11 gènes responsables de la propagation du cancer. Une découverte majeure qui pourra, à terme, permettre de bloquer plus de 99,5% des métastases cancéreuses dans les cellules vivantes.

Cancer : des chercheurs découvrent 11 gènes responsables de 99% des métastases man_at_mouse/iStock

  • Publié 21.06.2018 à 15h40
  • |
  • |
  • |
  • |


"Une découverte révolutionnaire" à "l’importance potentielle incroyable". Voici comment John Lewis, chercheur à l’Alberta Cancer Foundation de l’Université d’Alberta, au Canada, et membre de l’Institut de recherche sur le cancer du Nord de l’Alberta (CRINA) a qualifié la découverte récemment faite par son équipe : celle de 11 gènes responsables des métastases cancéreuses. "Les métastases tuent 90% de tous les patients atteints de cancer. Avec cette étude, nous avons découvert 11 nouvelles façons d’en finir avec les métastases", a-t-il déclaré. Leurs travaux viennent d'être publiés dans la revue Nature Communications

11 gènes identifiés et isolés 

Dans le cadre de leurs recherches, les scientifiques ont mis au point un embryon aviaire sans coquille afin de mieux visualiser la croissance et la propagation des cellules cancéreuses en temps réel. Ils ont ensuite inséré dans les cellules cancéreuses des petits ARN en épingle à cheveux (shRNA) - ARN est l’acronyme d’acide ribonucléique, une molécule biologique chimiquement proche de l’ADN qui sert de support aux cellules pour synthétiser les protéines dont elles ont besoin. Ces shRNA sont quant à eux des ARN adoptant une structure en tige et boucle utilisés pour réaliser l'extinction d'un gène cible. Ici, les chercheurs les ont utilisés pour qu’ils se lient aux 11 gènes spécifiques des cellules et empêchent leur activation.

Les chercheurs ont ensuite inséré ces cellules cancéreuses dans l'embryon aviaire et observé si elles formaient des amas cancéreux. Ceux identifiés comme montrant des propriétés métastatiques ont été analysés et le gène responsable de la métastase extrait. En procédant ainsi, l’équipe du Pr Lewis a pu détecter et identifier 11 gènes semblant jouer un rôle essentiel dans la métastase des cellules cancéreuses. Selon les chercheurs, ces gènes sont largement impliqués dans le processus de métastase, et non propres à un seul cancer.

Prévenir la propagation du cancer

L’objectif des chercheurs est désormais de tester ces gènes afin d’en produire un traitement capable d’arrêter les métastases. "Nous savons que le cancer, une fois qu'il devient métastatique, continuera à ensemencer d'autres parties du corps et la maladie va progresser et s'aggraver à cause de cela", a déclaré le Pr Lewis. "Donc, je pense que si nous pouvons arrêter les métastases à n'importe quel stade de progression chez les patients atteints de cancer, nous allons avoir un effet significatif sur la survie." Prochaine étape : poursuivre les essais cliniques sur les humains d’ici les prochaines années.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité