Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Boire trois tasses de café par jour réduirait le risque d’athérosclérose

Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université de São Paulo, au Brésil, révèle que boire au moins trois tasses de café chaque jour permettrait de réduire le risque d’artères obstruées, ou athérosclérose.

Boire trois tasses de café par jour réduirait le risque d’athérosclérose Andrey Zhuravlev/iStock

  • Publié 30.03.2018 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Quels sont les réels bienfaits du café sur la santé ? Alors que les travaux des scientifiques sur le fameux breuvage se suivent et se contredisent régulièrement, une nouvelle étude affirme que consommer chaque jour du café pourrait protéger la santé de notre cœur.

Menée par des chercheurs de l’Université de São Paulo, au Brésil, et récemment publiée dans le Journal of American Heart Association, l’étude révèle que boire trois tasses de café par jour diminuerait le risque d’athérosclérose, c’est-à-dire d’obstruction des artères.

Le calcium, responsable de l’obstruction des artères

L’athérosclérose est une maladie des artères qui se caractérise par l’apparition de "plaques d’athérome" sur la paroi des artères, plaques composées de corps gras, de fibrose et de dépôts calciques qui rétrécissent la lumière et le flux sanguin à l'intérieur de l'artère. Le risque est l’obstruction plus ou moins brutale, ce qui peut conduire à une maladie cardiaque et à un accident vasculaire cérébral (AVC). Parmi les corps gras composant les plaques d’athérome se trouvent un certain nombre de substances présentes dans le sang, dont le calcium. D’après Dirce M. Marchioni, de l'École de santé publique de l'Université de São Paulo, c’est à cette accumulation de calcium dans les artères coronaires que s’attaque le café.

L’équipe de chercheurs a analysé les données de 4 426 adultes âgés en moyenne de 50 ans et vivant à São Paulo. Ils les ont soumis à un questionnaire portant sur leur alimentation, pour déterminer quelle quantité quotidienne de café ils absorbaient.

Les participants à l’étude ont ensuite été répartis en trois groupes en fonction de ces résultats : ceux qui buvaient moins d’une tasse de café par jour, ceux qui consommaient une à trois tasses quotidiennes et enfin, ceux qui en buvaient plus de trois par jour. Tous ont aussi subi un scanner qui a permis d’évaluer l’accumulation de calcium dans leurs artères coronaires. Résultat : les personnes buvant au moins trois tasses de café par jour sont moins susceptibles de présenter une calcification coronaire, contrairement à ceux qui en consomment moins d’une, ou entre une à trois tasses quotidiennement.

Le café n’est bénéfique que pour les non-fumeurs

Après une analyse plus approfondie, les chercheurs ont constaté que cette association n’était significative que pour les personnes qui n'avaient jamais fumé. Plus précisément, les participants non-fumeurs consommant au moins trois tasses de café par jour présentaient un risque de calcification coronarienne inférieur de 63%. A l'inverse, boire du café ne semble pas avoir d’incidence sur l’accumulation de calcium chez les anciens et actuels fumeurs.

"Il est possible que les effets délétères du tabagisme dépassent les avantages de l'apport en café sur les lésions cardio-vasculaires précoces", spécule l'équipe scientifique, ce qui expliquerait que "cet impact du café ne se produise que chez les personnes qui n'ont jamais fumé".

Les chercheurs notent que parce que leur étude est observationnelle, elle ne peut pas prouver la cause et l'effet entre la consommation de café et l'accumulation de calcium. Pourtant, affirment-ils, cela suggère que la consommation régulière de café pourrait "exercer un effet bénéfique potentiel contre la calcification coronarienne et le risque de maladie cardiovasculaire, en particulier chez les non-fumeurs". D’autres travaux doivent aussi être menés pour confirmer les résultats de l’étude.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité