Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Devenir vegan est bon contre le diabète de type 2

Chez des personnes en surpoids ou obèses, le suivi d’un régime vegan pendant seize semaines a permis d’améliorer la production d’insuline, diminuant ainsi le risque de diabète de type 2. 

Devenir vegan est bon contre le diabète de type 2 stockasso/epictura

  • Publié 15.02.2018 à 07h30
  • |
  • |
  • |
  • |


4% de la population française est vegan selon une estimation de Harris Interactive. La moitié d’entre eux ont adopté ce mode alimentaire depuis moins de 6 mois. Vidéos chocs de l'association L214, scandales alimentaires sur la viande... la consommation de viande décroît et le veganisme est à la mode. On en sait peu sur les bienfaits de ce type d’alimentation. Des chercheurs du comité de médecins pour une médecine responsable, basé à Washington aux Etats-Unis, ont prouvé son efficacité dans la lutte contre le diabète de type 2. 

Le diabète, un risque pour la santé cardio-vasculaire 

Le diabète de type 2 est lié à un déséquilibre de l’insuline. Cette hormone régule le niveau de sucre dans le sang. Le corps ne parvient plus à répondre correctement à l’insuline et les cellules bêta, qui font partie du pancréas, ne produisent plus assez d’insuline. La personne atteinte de diabète de type 2 a un niveau de sucre dans le sang trop élevé, ce qui peut être dangereux pour la santé cardio-vasculaire. 80% des personnes concernées par ce type de diabète sont en surpoids, voire obèse. 

Une hausse de la production d’insuline

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont recruté 75 volontaires. Aucun d’entre eux n’avait d’antécédent diabétique mais tous sont en surpoids ou obèses (leur indice de masse corporelle était compris entre 28 et 40). Pendant 16 semaines, une moitié du groupe a conservé son régime alimentaire habituel, l’autre moitié a suivi un régime vegan, faible en graisse. Celui-ci est composé de fruits, de légumes et de céréales, mais il n'y avait aucune restriction calorique. 

A la fin des 16 semaines, l’indice de masse corporelle a diminué pour le groupe des personnes ayant mangé vegan. Leur sécrétion d’insuline a augmenté après les repas, de même que leur sensibilité à l’insuline. Leur taux de sucre dans le sang a lui aussi diminué. Pour les scientifiques, ces résultats attestent que le veganisme peut être un moyen de prévenir le diabète de type 2. 

En 2013, déjà, une étude française pointait le lien entre une consommation importante de viande et de produits laitiers et la hausse du risque de diabète de type 2. La proportion de femmes consommant le plus de viande avait un risque de diabète de type 2 de 56% plus élevé que les autres, d'après les résultats.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité