Publicité

QUESTION D'ACTU

Maux de tête

Une chirurgie plastique peut traiter certaines migraines

Traiter certaines migraines rebelles à tout traitement medical par la chirurgie est efficace. Des chercheurs américains ont montré que la chirurgie réduit la violence des crises, leur fréquence, mais aussi qu’elle améliore les aptitudes de malades, très handicapés auparavant.

Une chirurgie plastique peut traiter certaines migraines imagepointfr/epictura

  • Publié 04.01.2018 à 08h13
  • |
  • |
  • |
  • |


Soigner certaines migraines, grâce à la chirurgie, cela semble possible, et les résultats seraient bons. Une étude parue dans le Journal of the American Society of Plastic Surgeons montre qu’après un an, les patients ont moins souvent des migraines, elles sont moins fortes et surtout, les tâches quotidiennes qui étaient difficiles pour eux deviennent plus simples.

Une chirurgie sur les zones gâchettes

Le traitement de la migraine par chirurgie est réalisé lorsque les autres traitement médicaux ne fonctionnent pas et uniquement chez certains maladies. Il s’agit de patients atteints de migraines chroniques et sévères, où une zone gâchette est identifié. L’opération vise à dénerver ces zones gâchettes qui sont liées aux maux de crâne. C’est en réalisant des chirurgies plastiques du front que les chirurgiens se sont rendus compte de l’efficacité de ce type de chirurgie sur certaines migraines.

Des améliorations un an après l’opération

90 malades ont participé à l’étude, tous ont eu une opération chirurgicale plastique contre la migraine. Avant et après cette opération, ils ont répondu à un questionnaire sur leurs migraines, le MHI, pour inventaire des maux de tête de la migraine, ainsi qu’au PSEQ, un questionnaire d’auto-évaluation de la douleur.
Avant l’opération, les patients avaient de faibles scores au PSEQ, ce qui traduit un fort handicap. Un an après l’opération, leur score s’est amélioré en moyenne de 112%. Le questionnaire spécifique aux migraines montre lui une amélioration de score de 76% après l’opération, ce qui signifie que les migraines sont moins fréquentes, moins longues et moins violentes.

Ces opérations représentent un espoir pour les migraineux, car 10 à 15% d’entre eux ne répondent pas aux traitements, et 5% ont des contre-indications.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité