Publicité

QUESTION D'ACTU

Saint-Martin et Saint-Barthélemy

Ouragan Irma : 5 millions d’euros de dégâts dans les hôpitaux

Les hôpitaux et Ehpad des îles françaises ont été touchés par l’ouragan Irma. Les experts dépêchés sur place ont évalué le coût de la reconstruction à 5,1 millions d’euros.

Ouragan Irma : 5 millions d’euros de dégâts dans les hôpitaux ENA-POOL/SIPA

  • Publié 05.10.2017 à 14h58
  • |
  • |
  • |
  • |


Le 6 septembre dernier, l’ouragan Irma a soufflé une partie des bâtiments des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, avec des vents dépassant les 350 km/h. À Saint-Martin, 60 % des habitations seraient détruites, et jusqu’à 95 % seraient endommagés.

C’est aussi le cas des hôpitaux, centres médicaux et établissements pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Dans un rapport remis au ministère de la Santé, et commenté par TecHopital.com, les experts envoyés sur place après l’ouragan ont estimé le coût des réparations. Pour les établissements des deux îles, il devrait s’élever à environ 5,1 millions d’euros.

L’hôpital de Saint-Martin durement touché

Parmi les bâtiments à prendre en charge rapidement figure le centre hospitalier Louis Constant Fleming de Saint-Martin, le principal établissement des deux îles. « Le toit s’est envolé. Nous estimons qu’il a été détruit à hauteur de 70 % », déclarait la ministre de la Santé sur LCI, deux jours après la catastrophe.

Trois jours plus tard, l’hôpital était à nouveau opérationnel, mais dans des conditions délicates, ne pouvant accueillir que 17 personnes, alors qu’il dispose d’une capacité de 80 lits dans son fonctionnement normal. « Le bloc fonctionne, les stocks de médicaments ont été renfloués et nous allons accroître cette capacité avec des postes de secours mobiles qui vont fonctionner comme un dispensaire », avait précisé Agnès Buzyn, invitée de RTL le 11 septembre.

Les experts dépêchés sur place par la Fédération hospitalière de France (FHF) pour estimer les dégâts se veulent rassurants. « Les hôpitaux n'étaient pas dans un si mauvais état. Mais il y a aussi tous les dégâts qui ne se voient pas », explique à TecHopital.com André Bougaud, un ingénieur biomédical chargé d’évaluer les dégâts. En plus des dommages sur le toit et sur la structure du bâtiment – dont des malfaçons mises en lumière juste avant l’ouragan sont partiellement responsables –, le système de traitement de l’air et le réseau électrique ont été endommagés par le vent et les embruns.

Seul le rez-de-chaussée a été préservé, grâce à une dalle faisant office de protection anticyclonique. Pour cet hôpital seul, les coûts ont été estimés à 2,85 millions d’euros.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Des protections anticycloniques à prévoir

Les autres installations sanitaires ont été inégalement touchées. Le centre médico-psychologique de Marigot doit être intégralement reconstruit, estiment les experts. Le toit s’étant envolé, ne reste plus qu’une structure abîmée et très vétuste. Les travaux à réaliser ont été évalués à 970 000 euros. L’Ehpad, pouvant accueillir une quarantaine de pensionnaires, a été quant à lui relativement épargné. Sa reconstruction avait néanmoins déjà été décidée avant Irma.

Du côté de Saint-Barthélemy, le petit hôpital « a bien résisté » au niveau structurel. Les dégâts semblent se limiter à certains équipements, comme les ballons d’eau chaude solaire. « Une partie des tôles de couverture s’est envolée », précisent néanmoins les experts.

La reconstruction devra être envisagée avec des protections anticycloniques étanches sous les toitures, des volets roulants pour protéger les fenêtres, des réserves permettant d’assurer l’alimentation en eau et en électricité pour plusieurs jours, et des protections pour les équipements extérieurs aux bâtiments (réserves d’oxygène, groupe électrogène, climatisation).

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité