Publicité

QUESTION D'ACTU

Trois par an

Alzheimer : des consultations "longues" revalorisées

La ministre de la Santé annonce que les consultations chez le généraliste seront revalorisées à hauteur de 60 euros, pour les patients atteints de la maladie d'Alzheimer.

Alzheimer : des consultations \ David Niviere/SIPA

  • Publié 12.04.2017 à 09h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Le ministère de la Santé a annoncé plusieurs mesures pour améliorer le parcours de soins et l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. La ministre Marisol Touraine prévoit notamment de revaloriser les consultations des médecins généralistes et l’ouverture d’unités spécialisées partout en France dès 2017.

Ces annonces suivent les recommandations formulées par le Pr Michel Clanet, président du comité de suivi du plan maladies neuro-dégénératives 2014-2019, dans son rapport « Quel parcours pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ? » remis ce 11 avril. Ce dernier avait été saisi par Marisol Touraine à la suite de l’avis de déremboursement de 4 médicaments anti-Alzheimer émis par la Haute Autorité de Santé auquel elle s'était opposée. Il avait pour mission d’élaborer un protocole permettant d’améliorer le repérage, le diagnostic et la prise en charge des malades.

« Ce n’est qu’au terme de la mise en œuvre de ces mesures que la question du maintien ou non du remboursement des médicaments aujourd’hui prescrits dans le traitement symptomatique de la maladie pourra se poser », a prévenu le ministère dans un communiqué, précisant que « le déremboursement peut entraîner une perte de chance pour les patients ».


Des consultations à 60 euros

Faute de nouveaux traitements disponibles, la ministre veut donc s’appuyer sur « une approche non médicamenteuse, globale et pluri-professionnelle ». Ainsi à partir du 1er novembre 2017, les consultations de médecine générale visant à informer les patients et à définir un traitement face à une maladie neurodégénérative (Alzheimer, Parkinson ou sclérose en plaques) seront revalorisées à 60 euros.

Cette mesure incite également les généralistes à réaliser des consultations à domicile. Ces « visites longues » de patients Alzheimer seront fixées à un tarif de 70 euros. Les praticiens pourront en réaliser jusqu’à trois par an.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Création de 10 unités spécialisées en 2017

« Le repérage de la maladie est encore trop tardif et ce n'est que par l'implication plus forte de la médecine générale qu'un progrès pourra être attendu », a écrit le Pr Clanet dans son rapport. Pour y remédier, le ministère prévoit la création d’un programme de formation dédié aux maladies neurodégénératives pour les professionnels de santé dans le cadre de la formation continu. Celui-ci sera préparé en collaboration avec le Collège de la médecine générale de France (CMGF).

En parallèle, le ministère a annoncé la création de 20 unités spécialisées supplémentaires sur tout le territoire national. La moitié devrait être ouverte en 2017.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité