Publicité

QUESTION D'ACTU

Sensibilisation du grand public

Autisme : un trouble neurologique qui reste mal connu

A l'occasion de la 9e édition de la Journée mondiale de l'autisme, les associations de familles ont souhaité sensibiliser le grand public à cette maladie neurologique.

Autisme : un trouble neurologique qui reste mal connu Dubova/epictura

  • Publié 03.04.2017 à 12h42
  • |
  • |
  • |
  • |


La Marche pour l’espérance, organisée par l’association Vaincre l’autisme, a réuni plus de 450 personnes dans les rues de Paris, à la veille de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, le 2 avril. Pour cette 14e édition, les famille de personnes autistes avaient toujours les mêmes revendications : améliorer le quotidien de leurs proches. Une journée qui leur a également permis d’interpeller les candidats à la présidentielle. Dans le même esprit, l’association SOS Autisme France a diffusé une campagne télévisée soutenue par des célébrités dans laquelle ils font 10 propositions aux prétendants de l’Elysée.

Les associations ont aussi voulu sensibiliser le grand public. Avec Enzo, un autiste non verbal de 5 ans, Vaincre l’autisme a illustré toutes les difficultés auxquels sont confrontées les enfants et adultes autistes. On peut voir le petit garçon s’entraîner pendant 30 jours et 116 heures pour diffuser un simple message d’appels dons. Pour celui qui n’a jamais prononcé le moindre mot, ce message est « son Everest ».

Qu’est ce que l’autisme ? Comme le petit Enzo, 1 % des enfants sont atteints de troubles du spectre autistiques (TSA) dans le monde. En France, on estime que 650 000 enfants et adultes sont touchés. Ce trouble chronique n’est pas une maladie psychiatrique mais un dysfonctionnement neurobiologique. L’autisme est en effet un trouble précoce du développement du cerveau touchant notamment la formation des connexions neuronales.

Les garçons sont plus touchés que les filles (environ 4 garçons pour 1 fille). Lorsqu’un enfant est touché dans une fratrie, ses frères et sœurs ont plus de risque d’être atteints par un autisme, un syndrome d’Asperger ou un trouble du spectre autistique, ce qui semble indiquer une origine génétique à ce trouble. Mais ce facteur ne suffit pas, à lui seul, à expliquer l’apparition de la maladie. La littérature scientifique confirme que l'autisme résulte de la combinaison de facteurs génétiques et environnementaux (toxiques, causes infectieuses...).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Comment se manifeste-t-il ? Les troubles du spectre autistique sont caractérisés par des altérations des interactions sociales, des troubles du langage et de la communication ainsi que des troubles du comportement. Ces signes peuvent être perçus dès l’âge de 2 ans. Les parents évoquent souvent le regard fuyant des enfants ou une absence de réactions lors de sollicitation, un retard du langage ou à la marche.

Existe-t-il des traitements ? A l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement préventif ou curatif de l’autisme. En revanche, des prises en charge précoces ont montré qu’il était possible d’atténuer les troubles du langage ou du comportement. La sévérité des troubles varie selon les enfants. Il existe autant de forme d’autisme qu’il existe de personnes autistes. Grâce à cet accompagnement éducatif et pédagogique adapté, certains autistes réussiront à mener une vie quasi-normale et même s’insérer dans le vie professionnelle.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité