Publicité

QUESTION D'ACTU

Campagne 1 2 3… soleil

Canicule : les 4 conseils de l'INPES pour se protéger

Si le soleil rime avec bien-être, il peut aussi provoquer de graves dommages. L’Inpes rappelle les conseils utiles et les gestes simples de prévention.

Canicule : les 4 conseils de l'INPES pour se protéger INS News Agency Ltd./RE/REX/SIPA

  • Publié 25.06.2015 à 19h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Elle est redoutée par les plus fragiles d'entre nous. La canicule qui se définit comme un niveau de très fortes chaleurs le jour et la nuit pendant au moins trois jours consécutifs va frapper l'Hexagone dès la semaine prochaine. Le thermomètre devrait, par exemple, atteindre les 42°C dans le sud-ouest. Cette période sera sans doute pour certains l'occasion de s'adonner au bronzage. Toutefois, ces chaleurs extrêmes impliquent de respecter quelques règles de sécurité. L'Institut national de prévention et d'éducation (Inpes) a lancé une campagne nommé « 1 2 3… soleil ! 4 réflexes pour allier plaisir et responsabilité. »

 

Se couvrir reste la meilleure protection

En effet, lorsque les rayons du soleil sont très intenses, ils peuvent provoquer de graves dommages pour les yeux, un vieillissement prématuré de la peau, ou, plus tard, des cancers de la peau…
L'Inpes indique qu'il faut alors respecter quatre règles simples et indissociables. Tout d'abord, « éviter de s’exposer entre midi et 16 heures et rechercher l’ombre ». En effet, plus le soleil est haut, plus les UV sont intenses et nocifs. Entre 12h et 16h, il est donc préférable de rester à l’ombre ou au frais.

Par ailleurs, vous devrez « protéger systématiquement les enfants dont la peau et les yeux sont particulièrement sensibles ». Quant aux bébés, ils ne doivent jamais être exposés directement au soleil.

L'Institut martèle encore et toujours que, « se couvrir reste le meilleur moyen de limiter les risques liés au soleil ». Le chapeau, les lunettes de soleil, le t-shirt et le short long offrent ainsi davantage de protections.

Enfin, l'INPES  indique qu'il est important de « renouveler régulièrement l’application de votre crème solaire ». Plus en détails, les experts de la peau conseillent d'appliquer de la crème solaire toutes les deux heures et après chaque baignade pour une meilleure protection. Précison, aucune crème ne filtre totalement les UV du soleil. C’est pourquoi il faut choisir un indice de protection élevé, minimum 30 pour être protégé.

 

Pas tous égaux devant le soleil 

Enfin, l'Inpes rappelle également que les personnes aux peaux et/ou aux yeux clairs, celles ayant les cheveux roux ou blonds et celles présentant un nombre important de grains de beauté sont plus sujettes aux risques liés à une exposition au soleil. « La peau des enfants et celle des adolescents jusqu’à l’âge de la puberté est plus fine et particulièrement vulnérable aux effets cancérigènes des rayons UV. L’accès aux cabines de bronzage pour les mineurs en France est d’ailleurs strictement interdit », fait-elle remarquer dans son communiqué.

Alors, pour une protection efficace, l’Inpes va également assurer une campagne radio de sensibilisation, qui se déroulera du 1er juillet au 31 août 2015. Elle se composera de 4 spots radio où le Pr "Pourquoi" est interrogé par un jeune apprenti sur différentes questions liées au soleil : « Pourquoi ne pas bronzer entre midi et 16 heures ? » ; « Pourquoi les enfants doivent-ils être doublement protégés du soleil ? » ; « Pourquoi porter un T-shirt, des lunettes et un chapeau au soleil ? » ; « Pourquoi mettre de la crème solaire toutes les deux heures ? ».
Des messages de prévention seront également diffusés au moment de la météo des plages sur France 2 et France 3, et via deux applications mobiles Météo (Météo France et La Chaîne Météo). Des documents d’information seront diffusés dans les offices de tourisme, les mairies, les crèches, les pharmacies, les mutuelles, etc.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité