Publicité

QUESTION D'ACTU

32° à Strasbourg dimanche

Météo : le gouvernement lance le Plan canicule 2014

Le 1er échelon du Plan canicule 2014, "veille saisonnière", a été déclenché. Il repose sur l’évaluation des risques météorologiques par Météo-France, et des risques sanitaires par l’InVS.

Météo : le gouvernement lance le Plan canicule 2014 BAZIZ CHIBANE/SIPA

  • Publié 07.06.2014 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


C'est la Pentecôte en été ! Et le match de football France-Jamaïque, dimanche soir à Lille, se jouera sous une météo digne du Brésil. Pour résumer, une vague de chaleur s'est installée en France, avec par exemple une moyenne de 30 degrés ce vendredi. Ces températures estivales devraient durer tout le week-end. Dimanche après-midi, il fera ainsi 32 degrés à Strasbourg. Résultat, dans certains coins de l'Hexagone, les températures sont à présent 15 degrés plus élevées que celles du début de la semaine. Mais pas de panique, pour éviter toute catastrophe sanitaire, les autorités françaises ont déjà lancé le Plan national canicule 2014.

Le Plan national canicule est déjà lancé
En effet, comme chaque année, le Plan national canicule (PNC) a été déclenché le 1er juin, le numéro vert du ministère de la santé étant activé au plus tard le 21 juin. Il sera automatiquement désactivé le 31 août, sauf si des conditions météorologiques particulières justifient son maintien. Actuellement, nous sommes au niveau 1, « Veille saisonnière », de ce plan. Cela correspond au niveau de vigilance vert de la carte météorologique diffusé par Météo-France.
Cette "veille" a aussi été confiée à l’Institut de Veille sanitaire (InVS) qui surveille désormais de près les risques inhérents aux situations de canicule, sur la base d’indicateurs de mortalité et de morbidité en lien avec la chaleur, suivis quotidiennement. 
Enfin, un dispositif de communication, avec la diffusion de documents d’information sur les risques des fortes chaleurs s'est mis en place à destination notamment du grand public, des professionnels et des établissements de santé, des collectivités locales et des associations. Il sert aussi à faire de la prévention auprès des personnes les plus fragiles face à la canicule (personnes âgées, enfants...) 
Concrètement, l’objectif de toutes ces mesures est d’anticiper la survenue d’une vague de chaleur, et d'assurer la permanence des soins auprès des médecins de ville ainsi que la bonne réponse du système de santé.


Etre attentif aux personnes vulnérables

Interrogé par la radio RTL vendredi, le Pr de physiologie au CHU de Lyon, Jean-Louis Saumet, a également mis en garde contre les effets du choc thermique qui s'est produit cette semaine. Comme premier conseil, il recommande d'avoir une hydratation correcte. « Sans pour autant boire des litres et des litres. »
Par ailleurs, les personnes âgées, doivent « se mettre au frais, dans des endroits climatisés. » Et pour les seniors les plus téméraires, il faudra privilégier les endroits ombragés, prévenait-il.
Concernant les enfants, ce médecin indiquait qu'il faudra « faire attention lors des déplacements en voiture. On a parfois des accidents d'enfants qui restent trop longtemps à la chaleur », concluait-il. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité