Publicité

MIEUX VIVRE

Trop de télé et d’ordinateur

Attention ! Nos enfants sont gavés par les écrans. La limite, pas plus de 10 heures par semaine

Des médecins Américains se sont livrés à une expérience intéressante, chez des enfants obèses et surtout très gros consommateurs de télévision. Un seul traitement : réduire le temps passé devant les écrans. Les résultats sont spectaculaires à moyen terme.  

Attention ! Nos enfants sont gavés par les écrans. La limite, pas plus de 10 heures par semaine Wavebreakmedia

  • Publié 25.03.2018 à 15h06
  • |
  • |
  • |
  • |


 

C’est une étude très sérieuse qui a duré 2 ans. Aux Etats-Unis, des médecins se sont intéressés à soixante-dix enfants de quatre à sept ans qui étaient déjà obèses, ce qui n’est pas rare dans ce pays, tout comme leur mauvaise habitude de rester des heures devant un écran de télévision ou de jeux vidéo.  Ces charmants bambins n’y allaient pas de main morte, puisqu’ils passaient au moins 40 heures par semaine devant leurs écrans.

On peut penser que bon nombre d’enfants Français ne doivent pas en être loin de cela en France !  En fait le chiffre est de  22h par semaine ; moins, mais tout aussi préoccupant.

L’étude a consisté à les priver de télé et de jeux, en proposant aux parents de mettre sur les écrans, un appareil de surveillance muni d’un code d’accès électronique. Et comme toujours dans les études, en constituant deux groupes. Un dans lequel les enfants pouvaient continuer à rester des heures devant les écrans ; l’autre avec une diminution progressive de la consommation. Le tout contrôlé par ces boîtiers électroniques.

Au bout de deux ans, Comme on pouvait s’en douter,  télé rime avec absence d’exercice physique, les enfants privés d’écran se remis à jouer… dehors ! Ils  ont vu leur indice de masse corporel , c’est à dire leur indicateur d’obésité, chuter dans des proportions considérables.

En passant de près de 40 heures en moyenne, à environ 10 par semaine, le temps passés inactifs devant un écran. Les autres, ceux qui continuaient à regarder sans contrainte ; ont continué, à grossir.

Ce n’est pas juste en fermant les yeux que l’on maigrit…

Cet amaigrissement était lié  à l’activité physique supplémentaire  mais pas seulement. Ils mangeait naturellement moins. On sait que les publicité  -souvent pour des friandises pour les enfants – donnent faim et surtout désynchronise l’envie de manger. Pour faire simple, ils grignotent toute la journée et n’ont plus faim à table pour des repas équilibrés.

Quel est le conseil des médecins ? Pas d’être des censeurs idiots mais de donner à l’enfant le libre choix d’une durée limitée de télévision. On peut imaginer un pacte avec les enfants : « Va pour exemple pour 10 heures par semaine; quand tu veux, mais pas plus ! ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité