>
>
Lymphome non hodgkinien : le gros ganglion persistant doit faire consulter
Lymphome non hodgkinien : le gros ganglion persistant doit faire consulter
Lymphome non hodgkinien : le gros ganglion persistant doit faire consulter
© 123RF-Tharakorn Arunothai

Lymphome : PLUS D'INFOS

Les lymphomes en France

Le lymphome est un cancer en très forte augmentation partout dans le monde mais il semble se stabiliser. Il représente la moitié des cancers du sang.
En France, où la fréquence est intermédiaire entre des pays à forte incidence comme les États-Unis et l'Australie, et des pays moins touchés, comme l’Asie, la fréquence moyenne annuelle est de 3,8 % chez l'homme et de 3,5 % chez la femme.
Le lymphome non Hodgkinien est plus fréquent que le lymphome de Hodgkin (dans une proportion de 4 contre 1).

 

Les liens des lymphomes

Le site de laLigue nationale contre le cancer
www.ligue-cancer.net

Le site de l’Association France Lymphome Espoir
www.francelymphomeespoir.fr

Le site de la Société française de greffe de moelle et de thérapie cellulaire
http://www.sfgm-tc.com/

Le site de l’InCa
http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Comprendre-le-lymphome-hodgkinien2/Le-lymphome-hodgkinien-points-cles


Les liens internes à Pourquoi Docteur

Maladie de Hodgkin : un lymphome qui guérit dans plus de 80% des cas

CART-T Cells et lymphome à grande cellule B

Françoise Hardy : son combat redoutable contre un lymphome

Cancers du sang : l'ibrutinib, un espoir pour des centaines de malades

Don de moelle osseuse : 2 000 malades en ont besoin

Le lymphome, 1er cancer chez les ados et toujours méconnu

L’exposition passive au benzène augmente le risque de lymphomes

 

Les vidéos du lymphome sur Youtube

<< VIVRE AVEC
Sur le même sujet :