Publicité

MIEUX VIVRE

Baromètre INPES

Tabac : une femme enceinte sur cinq continue de fumer

17,8 % des femmes enceintes fument toujours au troisième trimestre de leur grossesse, selon le nouveau Baromètre santé INPES 2014.

Tabac : une femme enceinte sur cinq continue de fumer BONY/SIPA

  • Publié 25.02.2015 à 15h29
  • |
  • |
  • |
  • |


Si le Baromètre santé INPES 2014* fait apparaître « des premiers résultats encourageants sur la consommation de tabac en France », comme l’exprime le ministère de la Santé dans un communiqué, tout n’est pas parfait. Ainsi, « 17,8 % des femmes enceintes fument toujours au troisième trimestre de leur grossesse ». Il s’agit du taux le plus élevé d’Europe. Face à cette situation préoccupante, Marisol Touraine a annoncé la mise en place du pictogramme « femmes enceintes » qui apparaîtra systématiquement sur tous les paquets de cigarettes dans un délai de six mois, pour sensibiliser les femmes aux dangers du tabac pendant leur grossesse. On sait que fumer pendant la grossesse est très mauvais pour le fœtus : une étude présentée lors du dernier Congrès des Pediatric Academic Societies à Vancouver (Canada), a montré que chez les femmes enceintes qui fument, leur enfant à naître a un risque très élevé de cardiopathies congénitales.

Autre mauvaise nouvelle, la prévalence du tabagisme est de 34 % chez les 15-75 ans. « Ces chiffres sont stables par rapport à 2010 mais restent largement supérieurs à ceux d’autres pays comme la Grande Bretagne, le Canada ou l'Australie », peut-on lire dans l’étude de l’INPES.

Source : Baromètre santé INPES 2014

En 2014, le tabagisme reste plus fréquent chez les hommes (38 %) que chez les femmes (30 %) ; cependant, l’écart entre sexes se réduit avec le temps. Toutefois, la proportion de fumeuses quotidiennes est en baisse, passant de 26 % en 2010 à 24 % en 2014. Pour la première fois, le Baromètre santé a étudié le phénomène de la cigarette électronique en France : 6 % des 15-75 ans sont vapoteurs, soit environ 3 millions de personnes, dont 3 % de manière quotidienne (environ 1,5 million de personnes). La majorité des vapoteurs sont des hommes plutôt jeunes.

*Cette enquête a été conduite sur un échantillon représentatif de la population française de plus de 15 000 personnes âgées de 15 à 75 ans selon la méthode éprouvée des Baromètres santé de l’INPES.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité