Publicité

MIEUX VIVRE

Consultation gratuite

Les futures mamans incitées à soigner leurs caries

Une femme sur deux termine sa grossesse avec au moins une carie. L’année prochaine, elles pourront bénéficier au 4e mois d’un examen de prévention bucco-dentaire gratuit.

 Les futures mamans incitées à soigner leurs caries JACQUEMART/ISOPIX/SIPA

  • Publié 07.06.2012 à 06h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Un bébé, une dent ! Il était d’usage de dire que chaque grossesse se traduisait pour la mère par la perte d’une dent. C’est très excessif mais une équipe de l’Inserm vient tout de même de montrer que la prévention bucco-dentaire mériterait d’être accentuée chez les futures mères.
Selon leur étude menée dans 6 maternités en Ile-de-France, en Midi-Pyrénées et en Alsace, 51,6% des femmes ont au moins une carie et en moyenne trois lorsqu’on examine leurs dents juste après la naissance de leur enfant. Le développement d’une carie étant souvent plus long que 9 mois, la grossesse n’est pas responsable de l’apparition de la carie. En revanche, elle en accélère le développement.

Jean-Noël Vergnes, dentiste et chercheur à l’Unité Inserm 953 consacrée à la santé des femmes : « Les vomissements du 1er trimestre et les saignements de gencives accélèrent le processus carieux. »



Or les futures mères hésitent souvent à se rendre chez le dentiste, de peur que le traitement soit dangereux pour leur bébé. Ce qui n’est absolument pas le cas. Les soins dentaires ne sont pas contre-indiqués.

Jean-Noël Vergnes : « On privilégie le 2e trimestre pour les soins mais à défaut, il vaut toujours mieux traiter »



Au cours du 1er trimestre, seuls les soins d’urgence seront pratiqués. C’est une période de fragilité pour le foetus pendant laquelle les médecins et les dentistes préfèrent reporter toute intervention non indispensable. Le 3e trimestre n’est pas non plus propice à des rendez-vous répétés chez le dentiste ni à des douleurs dentaires qui viendraient se sur-ajouter notamment à celle du dos. Les spécialistes préconisent donc de consulter au 4e mois pour un examen de prévention. Ce qui laisse le temps du 2e trimestre de grossesse pour soigner les éventuelles caries ou autre problème détectés.

Pour favoriser cette prévention bucco-dentaire, une convention vient d’être signée entre les chirurgiens-dentistes et l’Union nationale des caisses d’Assurance Maladie. En 2013, les femmes enceintes pourront bénéficier, au cours de leur 4e mois de grossesse, d’un examen de prévention chez le dentiste. Sur le même principe que les consultations M’T dents qui sont déjà proposées aux enfants de 6, 9, 12, 15 et 18 ans, elle sera entièrement prise en charge par l’Assurance Maladie. La gratuité pourrait être une incitation utile car l’équipe de Jean-Noël Vergnes a identifié le fait d’être de faible niveau social comme un facteur de risque de carie à l’issue de la grossesse. Avec la possibilité d’une consultation gratuite, pendant une période sans risque pour le bébé, ne restera plus qu’à surmonter la peur du dentiste !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité