Publicité

MIEUX VIVRE

Rapport de Médecins du Monde

Europe : les femmes et les enfants victimes de la précarité

Médecins du Monde interpelle les instances européennes et les gouvernements pour permettre l'accès aux soins des personnes les plus vulnérables.

Europe : les femmes et les enfants victimes de la précarité JOBARD/SIPA

  • Publié 14.05.2014 à 08h22
  • |
  • |
  • |
  • |


La crise que connaît l’Europe a de graves conséquences sur l’accès aux soins, de nombreuses personnes ne pouvant plus se soigner correctement. Les femmes enceintes et les enfants sont les plus touchés.

C'est pour tenter d'y remédier que Médecins du Monde (MDM) a publié un rapport « sur l’accès aux soins des plus précaires dans une Europe en crise ». L'étude présente des données récoltées en 2013, auprès de 16 881 patients reçus dans 25 villes de 8 pays  (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grèce, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse).
MDM compte bien se servir des élections européennesdans deux semaines pour demander aux gouvernements et aux institutions européennes de garantir des systèmes de santé nationaux universels, solidaires et responsables, pour toute personne vivant au sein de l’Union.

Permettre l’accès aux soins pour tous

Selon Médecins du Monde, la crise économique et les mesures d’austérité prises par les gouvernements ont des effets néfastes sur la santé des populations, les groupes déjà fragilisés avant la crise connaissant une réduction voire une privation des éléments de sécurité et des réseaux qui leur assuraient une assistance de base.
Les femmes et les enfants sont d’avantage victimes des impacts de la crise, alors qu’ils devraient bénéficier d’une protection spécifique supplémentaire en raison de leur plus grande vulnérabilité.

Dans de nombreux pays, des femmes n’ayant pas de couverture maladie doivent régler les frais des soins prénataux et d’accouchement elles-mêmes et trop d’enfants n’ont plus accès aux soins de prévention, telle que la vaccination. Seul 1 mineur sur 2, au mieux, est vacciné contre le tétanos, l’hépatite B, la rougeole ou la coqueluche.  

L'organisation non gouvdernementale (ONG) a également mené un reportage en Grèce, où la précarité a de graves conséquences sur l’accès aux soins. L'ONG rappelle que ces injustices remettent en cause le socle social de la solidarité en Europe et doivent être combattues.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité