Publicité

MIEUX VIVRE

Apprentissage des enfants

La musique stimule l'activité cérébrale du foetus

Faire écouter de la musique au fœtus stimule le développement cérébral et la mémoire durable, selon des chercheurs finlandais.

La musique stimule l'activité cérébrale du foetus SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 31.10.2013 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


De nombreuses femmes passent de la musique à leur bébé avant la naissance. Mais jusqu'à présent, l'effet bénéfique d’une telle pratique sur le cerveau du fœtus n’avait pas été démontré. Les auteurs d'une étude de l’université d’Helsinki (Finlande), parue ce 30 octobre dans la revue Plos One,  ont voulu savoir si une sensibilisation prénatale à la musique facilite ou non l’apprentissage pendant l’enfance.

 

Apprendre avant la naissance

12 futures mères ont participé à ce travail. La moitié a écouté cinq fois par semaine un CD de 15 minutes, lors du dernier trimestre de leur grossesse, l'autre moitié, non. Plusieurs chansons et plusieurs mélodies ont été proposées, dont la célèbre « Twinkle Twinkle Little Star » - passée en moyenne 171 fois pendant trois mois.
Les bébés des deux groupes ont écouté neuf fois la mélodie à la naissance et quatre mois après. Les musiques comprenaient des variantes remplaçant jusqu’à 12% des notes. L’activité cérébrale du fœtus a été observée à chaque fois.  L’objectif était de voir si un apprentissage avait lieu au cours de la grossesse et pendant le développement de l'enfant.

 

Dans les deux groupes, les bébés ont réagi à la musique, mais ceux du premier se sont davantage manifestés au passage des sons familiers. Leur activité cérébrale était plus élevée et leur mémoire plus durable. L’équipe finlandaise conclut que l’exposition fœtale à une mélodie ou à une langue permet de créer des représentations neurales. Leurs effets durent plus longtemps. En l’absence de stimulation postnatale, une mélodie de base entendue avant la naissance est mémorisée pour au moins six mois.

 

Une période fondamentale

On savait déjà que les enfants apprennent plus vite et plus facilement que les adultes. Cette étude montre qu’une stimulation avant la naissance accélère encore ces facultés d’apprentissage. « Même si nous avions montré précédemment que les fœtus peuvent apprendre des détails de langage, nous ne savions pas combien de temps ils retenaient ces informations, » explique Eino Partenen, auteur principal de l’étude. « Ces résultats démontrent que les bébés sont capables d’apprendre très jeunes et que les effets de l’apprentissage durent plus longtemps dans le cerveau. »

 

En effet, la période qui court de 27 semaines de gestation à 6 mois après la naissance est critique dans le développement du système auditif. Selon les auteurs, exposer un nouveau-né à une langue ou une mélodie améliore le développement du cerveau… et donc les facultés d’apprentissage de l’enfant. Mais comme cette période est cruciale pour l'audition du bébé, attention à ne pas les exposer à des niveaux sonores trop élevés : une musique écoutée trop fort ou un environnement bruyant - comme les transports en commun - pourrait nuire aux bienfaits de cette stimulation précoce.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité