Publicité

MIEUX VIVRE

Pas trop de jeux vidéos pour les enfants.

Cadeaux de Noël pour les enfants : comment être certain de la justesse de ses choix ?

Faire un cadeau à ses enfants est certainement une joie intense pour des parents mais  Au pied d’un sapin, le jour de Noël, après quelques secondes, les yeux embués, les parents s’interrogent sur la justesse du choix.

 Cadeaux de Noël  pour les enfants :  comment être certain de la justesse de ses choix ? dima_sidelnikov/epictura

  • Publié 24.12.2017 à 13h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Autrefois c’était la carabine à air comprimé dont on suspectait qu’elle rende violent ? Sans doute pas plus que la panoplie de médecin ne facilitera les futures études du bambin ; Si aujourd’hui on peut imaginer que la plupart des jouets vendus en France sont inoffensifs, à condition d’être bien destinés à la tranche d’âge généralement indiquée sur la boîte, la grande question qui revient est celle du danger des jeux vidéo. Certes les éditeurs de jeux vidéo, mais également les fabricants de consoles et d’ordinateurs, doivent avertir les utilisateurs du risque potentiel de crises d’épilepsie. Avant d’affoler toute la famille, il faut savoir que si ce risque est réel, il existe principalement, voire quasi exclusivement, pour des gens identifiés comme “photosensibles”, c’est-à-dire ayant déjà eu des problèmes de convulsion en regardant la télévision ou dans les effets stroboscopiques de boîtes de nuit. Ces précautions valent également pour ceux dont on connaît un membre de la famille photosensible… et bien évidemment pour tous ceux qui ont déjà souffert d’épilepsie. Mais pas de panique avant de vous ruer sur le disjoncteur ! Vérifiez plutôt que votre enfant respecte des conditions normales de jeu.

Il doit être à une distance correcte de l’écran, c’est-à-dire à au moins 5 fois la diagonale (encore faut-il que le constructeur ait prévu un cordon suffisant). De préférence, il faut utiliser un écran de petite taille. Ensuite, la pièce doit être bien éclairée, surtout pas dans le noir ! Il est préférable de jouer le matin ou l’après-midi plutôt que le soir et d’imposer une pause de dix à quinze minutes toutes les heures. C’est certain, vos enfants, du moins les miens, vont nous trouver beaucoup moins sympa. Alors si le ton monte, n’hésitez pas. Dehors, même s’il fait un peu froid, une bonne séance de foot ou de roller - ce ne sont pas des cadeaux les plus idiots - offriront une bonne alternative à défaut de les rendre plus intelligents - ce que d’ailleurs ne font absolument pas les jeux vidéo - et ils reprendront l’année scolaire un peu moins fatigués nerveusement.

Pour la quantité de cadeau que les anciens jugent toujours délirante, les psychologues sont partagés et concluent presque tous à l’importance de l’entourage tout au long de l’année… C’est tellement évident.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité