Publicité

MIEUX VIVRE

Cancer Research UK

Cancer : le risque augmente de 40 % pour les femmes obèses

Une nouvelle étude de l'association Cancer Research UK met en avant les risques associés à l'obésité. La probabilité de développer un cancer est plus importante.

Cancer : le risque augmente de 40 %  pour les femmes obèses LASKI/EAST NEWS/SIPA

  • Publié 17.03.2015 à 12h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Les chiffres parlent d'eux-mêmes. En Grande-Bretagne, jusqu'à 18 000 femmes développent chaque année un cancer, lié en partie à leur poids. Une nouvelle étude de l'association de recherche et de prévention contre le cancer, Cancer Research UK, révèle aujourd'hui l'ampleur du phénomène, pour inciter les femmes à changer leurs modes de vie. 

Un risque additionnel important

D'après l'Organisation Mondiale de la santé, une personne obèse a un indice de masse corporelle (IMC, qui correspond au poids divisé par le carré de la taille) supérieur à 30.
600 millions de personnes à travers le monde souffriraient d'obésité. Au Royaume-Uni, un quart des femmes seraient concernées. Un problème de santé publique majeur, qui entraîne de nombreuses autres complications. 

Dans sa nouvelle étude, Cancer Research UK démontre que l'une d'elles est l'augmentation de la probabilité de développer un cancer, dans lequel le poids est un facteur aggravant. C'est le cas des cancers de la vessie, des reins, de l'utérus, de l'oesophage, du pancréas, et du sein, une fois la ménopause passée. L'Organisation estime ainsi que les femmes obèses sont 40 % plus à risque de développer l'une de ces maladies. 

Les hormones mises en cause

Cancer Research UK a, en effet, estimé que sur 1000 femmes obèses, 274 sont un jour diagnostiquées d'un cancer, contre 194 pour les femmes ayant un poids normal. 

Une différence notable, que les chercheurs ne peuvent toujours pas expliquer entièrement. Une hypothèse qu'ils avancent néanmoins est que les cellules de graisse produisent plus d'hormones, certaines étant considérées comme responsables de booster le développement du cancer. C'est le cas notamment des oestrogènes.

Mais sans pouvoir tout expliquer, la recherche montre qu'il existe donc des avantages à maintenir son mode de vie sain et à faire attention à son poids. Limiter l'obésité pourrait réduire le nombre de cancers dans le pays. 

Le Dr Julie Sharp, qui dirige les activités d'information sur la santé à Cancer Research UK, précise que, s'il n'est pas demandé aux femmes de changer leurs habitudes radicalement du jour au lendemain, il est néanmoins important d'adopter de bons réflexes sur le long terme : marche quotidienne, alimentation saine, limitation du tabac et de l'alcool... Autant de gestes qui n'empêchent pas le cancer, mais en réduisent significativement la probabilité.  

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité