Publicité

QUESTION D'ACTU

Pourquoi la musique peut donner la chair de poule


  • Publié 08.09.2017 à 09h40
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour les uns, c’est Mozart, pour d’autres, les mélodies sirupeuses de Céline Dion ou les paroles plus cognées d’un rappeur new-yorkais.
Goûts différents, mêmes effets : nos poils se hérissent dès les premières notes. Mais pas pour tout le monde. Si la musique donne la chair de poule, nous ne le devons pas seulement à notre sensibilité. Cette réaction épidermique touche à notre structure cérébrale. Et elle réagit de manière différente d’un individu à l’autre.

Pour s’en convaincre, Matthew Sachs, chercheur à l'université de South California (Etats-Unis), s'est penché sur ces effets neurologiques de la musique. Son étude publiée dans Neuroscience a porté sur 20 étudiants, à qui il a fait écouter leur musique préférée.
Pour évaluer les effets dans le cerveau, explique Top santé, tous les volontaires ont passé des scanners. Ceux qui ont eu la chair de poule avaient « un nombre significativement plus élevé de connexions neuronales entre le cortex auditif (le centre de traitement des émotions) et le cortex préfrontal (impliqué dans les fonctions exécutives et cognitives) », résume le site d’informations. C’est cette hyperconnexion qui permet de traduire une émotion en une réaction physique.

Le petit échantillon de l’étude ne permet pas de tirer des conclusions scientifiques, mais donne une orientation. Notamment, pour développer des travaux dans la dépression. Elle « entraîne une incapacité à vivre le plaisir des choses de tous les jours », explique le chercheur américain. Selon lui, la musique permettrait alors « d’explorer les sentiments ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité