• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Chronique de l'été

Quelle est la durée de sommeil nécessaire pour se sentir reposé ?

Les vacanciers attendent en priorité de leur vacances un bon sommeil. Quelle est la durée d’une bonne nuit de sommeil ? Le médecin répond par plusieurs chiffres.

Quelle est la durée de sommeil nécessaire pour se sentir reposé ? FTiare / iStock


  • Publié le 06.07.2022 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


En théorie, une bonne nuit dure entre 6 et 9 heures. Il est impossible de donner une fourchette plus précise tant les besoins varient d’un individu à l’autre. Il y a les courts dormeurs : le record doit être sans séquelle, moins de 3 heures par jour en moyenne par nuit ; notre président fait partie de ce club ! Mais au bout de la nuit, il y a aussi les longs dormeurs, dont certains ont besoin de près d’un tour de montre pour se sentir d’attaque. Il s’agit là d’une injustice que nous ne savons pas encore réparer.

La seule modification est le fait de l’âge : à la naissance, bébé dort presque 19 heures par jour ; à 1 an, 14 heures ; à 10 ans, 9 ou 10 heures. A l’âge adulte, le chiffre à retenir est 6 à 9 heures en moyenne.

Enfin, plus on vieillit, moins on dort. Ce n’est pas toujours facile à accepter, d’où le recours à de nombreux médicaments qui n’ont alors, il faut le répéter, aucune justification et sont même plutôt dangereux par les habitudes qu’ils suscitent.

En fait, ce qui peut donner la sensation de mal dormir tient au nombre de réveils nocturnes. A partir de 30 ans, ils sont incontournables ; on en subit une vingtaine par nuit. Dans la grande majorité des cas, ces réveils sont inconscients et ne laissent aucun souvenir. Si, par contre, ces micro-réveils durent chacun plus d’une minute, donc un total de plus de 20 minutes par nuit, c’est à ce moment que l’on aura le sentiment d’avoir mal dormi.

Une bonne nuit, c’est également un délai d’endormissement qui ne dépasse pas 20 minutes. Le passage de l’état de veille à celui de sommeil est resté longtemps un mystère. On sait aujourd’hui que tout est sous le contrôle du centre nerveux influencé par la sécrétion de substances chimiques par notre corps. Le rythme nuit/jour n’a qu’un rôle discret, puisque les expériences menées avec des volontaires dans des grottes protégées de la lumière naturelle montrent que notre horloge interne n’est pas réglée sur 24 heures, mais plutôt sur 25, voire 26, et ce sont donc les contraintes sociales qui nous imposent le rythme particulier nuit/jour. Des contraintes qui devraient s’atténuer pendant les vacances pour augmenter la sensation de repos.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES