• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Recommandations

Comment remettre les Français au sport ?

Face à la diminution de l'activité physique des Français due à la crise sanitaire, le Haut Conseil de la Santé Publique (HSCP) veut s'employer à corriger cette tendance délètère pour la santé. 

Comment remettre les Français au sport ? grinvalds / istock.


  • Publié le 25.05.2022 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Globalement chez les enfants, seule la moitié des garçons et un tiers des filles atteignaient les recommandations en matière d’activité physique (au moins 60 min/jour) avant la crise sanitaire.
  • Les enfants les plus jeunes étaient les plus actifs, l’activité physique diminuant considérablement après l’âge de 10 ans.

Dans un récent avis, le Haut Conseil de la Santé Publique (HSCP) émet de nouvelles recommandations pour que les Français se remettent au sport, essentiel à une bonne santé.

Augmentation du temps de sédentarité

"Les indicateurs du niveau de sédentarité élevée associé à un niveau d’activité physique insuffisant se sont aggravés en France pendant la crise sanitaire, notamment à cause des différents confinements mis en place", déplorent les experts en santé publique.

Avant la Covid-19, déjà sept hommes sur dix et seulement une femme sur deux atteignaient les recommandations d’une pratique d’au moins 30 minutes d’activité physique par jour. Et après le premier confinement, les résultats issus de la cohorte NutriNet-Santé ont mis en évidence une diminution de l’activité physique rapportée par 53 % des 37 252 participants et une augmentation du temps de sédentarité décrite par 63 % des personnes sondées.

Un risque accru de mortalité

"Or, les études et rapports montrent le lien entre insuffisance d’activité physique et un risque accru de mortalité ainsi que le bénéfice du sport sur les maladies chroniques et la santé mentale", précise le HSCP. Dans ce contexte et pour aller en ce sens, l’institution émet des recommandations. Il s’agit en particulier :
- d’accompagner les personnes pour qu’elles s’engagent dans une activité physique pérenne et limitent la sédentarité ;
- de promouvoir dans la vie quotidienne un environnement favorable à l’activité physique pour toutes et tous : entreprises, milieu scolaire et universitaire, acteurs territoriaux ;
- de cibler les populations fragiles ;
- d’accorder une attention particulière aux adolescents, aux personnes âgées, aux personnes atteintes de maladies chroniques et aux personnes en situation de précarité.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES