• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sous-variant

Covid - 19 : quels sont les 17 symptômes les plus courants associés à BA.2 ?

Devenu majoritaire en France, ce variant d’Omicron ne semble pas plus sévère que son prédécesseur, le variant BA.1. 

Covid - 19 : quels sont les 17 symptômes les plus courants associés à BA.2 ? peterschreiber.media/istock


  • Publié le 19.04.2022 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le sous-lignage BA.2 du variant Omicron a été identifié pour la première fois en décembre 2021.
  • Les différences entre BA.1 et BA.2 concernent notamment les protéines.
  • En France, la circulation du virus demeure importante dans toutes les régions : le taux d’incidence est de 1406 cas pour 100 000 habitants.

Le sous-lignage BA.2 du variant Omicron est largement majoritaire en France. Selon le dernier point de Santé publique France, paru le 14 avril, ce variant représente 96% des séquences analysées en laboratoire. Minoritaire en janvier, il s’est peu à peu diffusé et imposé. Cette situation n’est pas spécifique à la France, partout dans le monde, ce sous-variant s’est largement répandu. Au Royaume-Uni, l’agence de sécurité sanitaire nationale a analysé ses caractéristiques grâce à l’application ZOE Covid. Les personnes infectées par le virus y renseignent notamment les symptômes ressentis. Cela permet d'en savoir plus sur les effets du sous-variant sur la santé humaine. 

Des symptômes proches du rhume

Certains symptômes sont plus fréquents que d'autres, chez les personnes touchées par le sous-variant BA.2. Ainsi, la plupart des personnes concernées ont le nez qui coule, des maux de tête et éternuent. Ces différents symptômes, proches de ceux d’un rhume, peuvent être accompagnés de maux de gorge, d’une toux et d’un enrouement de la voix. Parfois, l’infection est associée à de la fièvre, des frissons ou à des douleurs articulaires. Parmi les symptômes souvent signalés au Royaume-Uni, on trouve aussi des douleurs oculaires, des étourdissements, des courbatures, des ganglions gonflés ou des douleurs thoraciques. La perte du goût et/ou de l’odorat fait toujours partie des symptômes signalés par les personnes malades. Enfin, un nombre important de personnes malades souffre d’une fatigue inhabituelle.

Est-ce que BA.2 est plus dangereux ? 

En janvier 2022, le Danemark a publié ses premières observations sur ce sous-variant. Dans ce pays du Nord de l’Europe, BA.2 était déjà en train de remplacer BA.1 progressivement. L’agence de santé publique danoise (Statens Serum Institut, SSI) a toutefois été rassurante car les analyses n’ont montré "aucune différence entre BA.1 et BA.2 en terme d’impact sur les hospitalisations".

Plus tard, Santé Publique France a confirmé ces observations. Ainsi, dans son dernier point, l’agence nationale de santé publique a déclaré : "s’il a été montré que BA.2 était plus transmissible que BA.1, les deux sous-lignages sont similaires en termes d’échappement à la réponse immunitaire et de sévérité." Les différents vaccins sont aussi efficaces contre l’un ou l’autre des sous-variants. En revanche, le sous-variant BA.2 étant plus contagieux que BA.1, le risque de ré-infection est accru. Les personnes ayant été contaminées par le second pourraient être infectées par le premier, moins de 60 jours après.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES