• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Insolite

Du jour au lendemain, une corne est apparue sur sa poitrine !

Deux ans auparavant, une sexagénaire a vu une corne se présenter soudainement sur l’un de ses seins après un cas de verrues virales. Cette excroissance n’a cessé d’augmenter au fil du temps.

Du jour au lendemain, une corne est apparue sur sa poitrine ! dragana991/iStock


  • Publié le 18.04.2022 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les cornes cutanées sont essentiellement des nodules composés de kératine qui dépassent de la surface de la peau.
  • Ces dernières sont généralement des lésions bénignes. Cependant, il existe des chances que les cornes cutanées soient malignes.
  • En général, les personnes les plus susceptibles d’avoir ce type d’excroissance ont entre 50 et 80 ans. Les hommes auraient un risque plus élevé de présenter une lésion maligne que les femmes.

Incroyable mais vraie. En Malaise, une femme de 63 ans s’est rendue à l’hôpital Queen Elizabeth II à Kota Kinabalu, car elle avait une corne sur le sein gauche qui la démangeait. La patiente a expliqué aux médecins que cette excroissance était présente sur sa poitrine depuis deux ans. Au fil des années, elle a continué à augmenter pour atteindre une longueur d'environ 5 cm. D’après les praticiens qui ont rapporté ce cas rare dans la revue Annals of Medicine and Surgery, en termes de comorbidités, la sexagénaire souffrait d'hypertension et de dyslipidémie (une concentration très élevée de lipides dans le sang) qui étaient bien prises en charge par des médicaments.

La conséquence d’une Verruca Vulgaris

L’équipe a décidé de lui faire faire une échographie du sein, qui a révélé une lésion cutanée au niveau du quadrant supérieur du sein associée à un épaississement de la peau. Les professionnels de santé ont ensuite réalisé une excision de la corne pour analyser le tissu prélevé. "L'histopathologie de la lésion a révélé une Verruca Vulgaris. La patiente a subi un examen dermatologique qui a confirmé qu'elle n'avait pas de verrues ailleurs et qu'elle ne souffrait d'aucune autre affection cutanée", peut-on lire dans le rapport.

En clair, la Malaisienne a vu une croissance non-cancéreuse apparaître sur l’un de ses seins à cause d’une infection par papillomavirus humain (HPV). Selon les médecins, "les cornes cutanées se présentent généralement comme des projections allongées de quelques millimètres à quelques centimètres. On pourrait également les décrire comme une corne de bélier. Elle grandit progressivement au fil des années et la plus longue qui ait été rapportée a atteint 25 cm."

La corne n’est pas réapparue

Les praticiens ont décidé de retirer chirurgicalement la corne afin de soulager la sexagénaire. Six mois après l’opération, la patiente était en bonne santé et ne présentait aucun signe de récidive. "Dans de tels cas, la réapparition de l’excroissance se produit généralement lorsque la base présente un résidu qui n'a pas été retiré de manière adéquate lors de la biopsie. Avec le temps, cela tend à faire repousser la corne. Il est donc de la plus haute importance que la base soit enlevée de manière adéquate", ont précisé les médecins malaisiens.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES