• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Douleur

Une personne sur deux a mal à la tête au moins une fois par an

La moitié de la population mondiale serait affectée par un trouble des maux de tête au moins une fois chaque année, dont 14% de migraines.

Une personne sur deux a mal à la tête au moins une fois par an seb_ra


  • Publié le 12.04.2022 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les estimations mondiales des maux de tête suggèrent que ces troubles touchent plus de 50 % de la population
  • Les céphalées, et notamment les migraines, peuvent représenter un lourd fardeau pour ceux qui en souffrent

357 publications

Les maux de tête sont l'une des affections les plus répandues et les plus invalidantes au monde, c’est ce qui ressort d’une étude de l'Université norvégienne des sciences et de la technologie publiée dans The Journal of Headache and Pain. Les chercheurs ont examiné 357 publications datant de 1961 à la fin de 2020 afin d'estimer la prévalence mondiale des maux de tête: 52% de la population mondiale aurait souffert de maux de tête au cours d'une année donnée, dont 14% de migraines, 26% de céphalées de tension et 4,6% de maux de tête pendant 15 jours ou plus par mois.

Plus fréquents chez les femmes

Tous les types de maux de tête étaient plus fréquents chez les femmes que chez les hommes, de manière plus marquée pour les migraines (17% chez les femmes contre 8,6% chez les hommes) et les maux de tête durant pendant 15 jours ou plus par mois (6% chez les femmes contre 2,9% chez les hommes).

La majorité des publications prises en compte dans l'examen portaient sur des adultes âgés de 20 à 65 ans, mais certaines incluaient également des adolescents et des enfants jusqu'à 5 ans, ainsi que des personnes âgées de plus de 65 ans. Les auteurs ont reconnu que la majorité des publications qu'ils ont examinées provenaient de pays à revenu élevé dotés de bons systèmes de soins de santé, de sorte que ces résultats ne reflètent peut-être pas tous les pays.

Cibler plus efficacement la prévention

S'appuyant sur un précédent rapport de 2007, Lars Jacob Stovner et ses collègues ont également mesuré les différences de méthodes entre les études qu'ils ont examinées. Ils ont modélisé ces différences de méthodes et la manière dont elles sont associées aux estimations de la prévalence des maux de tête. La plupart des études ont fait état de la prévalence des maux de tête au cours de l'année écoulée. Cependant, certaines études ont fait état de la prévalence des maux de tête sur l'ensemble de la vie et d'autres sur des périodes beaucoup plus courtes, y compris les cas de maux de tête survenus au cours du dernier jour.

Lars Jacob Stovner, l'auteur principal, a déclaré : "Nous avons constaté que la prévalence des maux de tête reste élevée dans le monde et que le fardeau des différents types peut avoir un impact sur de nombreuses personnes. Nous devrions nous efforcer de réduire cette charge par la prévention et l'amélioration des traitements. Il pourrait également être intéressant à l'avenir d'analyser les différentes causes des maux de tête qui varient d'un groupe à l'autre afin de cibler plus efficacement la prévention et le traitement."

Maladie neurologique

Parmi les céphalées les plus impressionnantes, la migraine se caractérise par des crises répétées. Cette maladie neurologique touche 15 % de la population mondiale d'après l'Inserm. Elle est due à une excitabilité neuronale anormale, liées à des facteurs génétiques complexes associés à des facteurs environnementaux. Pour un migraineux sur quatre, la sévérité des crises entraîne un retentissement socioprofessionnel important.

D’après l’étude norvégienne, les migraines sont en augmentation depuis ces trois ou quatre dernières décennies notamment parce que les méthodes de diagnostic sont meilleures.

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/46-Migraine-la-douleur-n-est-pas-une-fatalite-neurologique

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES