• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Protocole sanitaire

Cas contacts et non vaccinés : ce qui va changer à l’école à partir de lundi

À compter du 21 mars, les lycéens et les collégiens de plus de 12 ans, qui n’ont pas reçu le vaccin contre la Covid-19, ne seront plus contraints de s’isoler pendant sept jours, lorsqu’ils sont cas contacts.

Cas contacts et non vaccinés : ce qui va changer à l’école à partir de lundi scaliger/iStock


  • Publié le 18.03.2022 à 10h25
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Depuis le 24 janvier, les adolescents de 12 à 17 ans peuvent bénéficier d’une dose de rappel du vaccin contre la Covid-19.
  • Le ministère a spécifié que le rappel n’était pas obligatoire, mais recommandé en raison de la forte contagiosité du variant Omicron, qui touche également cette tranche d’âge.

"Si votre enfant de 12 ans ou plus est ‘cas contact’ et qu’il n’est pas vacciné, alors il devra rester isolé pendant 7 jours. Il ne devra pas aller à l’école et suivra ses apprentissages à distance." C’est l’une des règles qui a été instaurée dans les établissements scolaires jusqu’à présent. Mais à partir de lundi, cette mesure change.

Aucune obligation de s’isoler à compter du 21 mars

Le 17 mars, le ministère de l’Éducation a indiqué que, dès le 21 mars, les élèves âgés de plus de 12 ans, qui sont au collège et au lycée, ne seront plus obligés de s’isoler durant sept jours, s’ils ne sont pas vaccinés et s’ils sont cas contacts. "Ils respecteront les mêmes règles que les cas contacts présentant un schéma vaccinal complet, à savoir la réalisation d'un autotest à J2", a précisé le ministère. Cependant, il est "fortement recommandé" de porter le masque en intérieur pendant sept jours après la survenue du cas confirmé.

D’après le ministère de l’Éducation, les parents des élèves cas contact à risque "se verront remettre gratuitement un autotest sur présentation du courrier remis par l'établissement". "En parallèle, la CPAM peut procéder à des contrôles du statut des élèves contacts à risque (vaccination, antécédent Covid-19) et transmettre les éléments de manière sécurisée à la seule attention des personnels de santé de l'Education nationale", a-t-il ajouté.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES