• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Activité physique

Et si faire les tâches ménagères réduisait le risque de maladie cardiaque chez les seniors ?

S’occuper du potager, passer l’aspirateur, sortir les poubelles, repasser… Effectuer les tâches domestiques, durant lesquelles on reste debout et bouge, permettrait de diminuer les risques de développer une pathologie cardiovasculaire, selon une récente étude menée auprès de femmes âgées.

Et si faire les tâches ménagères réduisait le risque de maladie cardiaque chez les seniors ? Halfpoint/iStock


  • Publié le 27.02.2022 à 09h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les adultes de plus de 65 ans devraient pratiquer des activités variées qui mettent l’accent sur l’équilibre fonctionnel et des exercices de force d’intensité modérée ou supérieure, 3 fois ou plus par semaine, pour améliorer leur capacité fonctionnelle et de prévenir les chutes.

La marche rapide, l’aquagym ou le yoga ne sont pas les seules activités pratiquées par les seniors qui permettent de garder une bonne santé cardiovasculaire. "Toute activité physique est bénéfique et peut (…) passer par la danse, le jeu et les tâches ménagères quotidiennes, comme le jardinage et le nettoyage", indique l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Et c’est désormais prouvé : les personnes âgées qui s’activent à la maison seraient moins susceptibles de souffrir de maladie cardiaque, d’après des chercheurs de l'université de San Diego en Californie (États-Unis).

Analyser l’impact des activités quotidiennes sur le risque de maladie cardiaque

Afin de parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont réalisé une étude, dont les résultats ont été parus dans la revue Journal of the American Heart Association le 22 février. Pour les besoins des travaux, ils ont recruté 5.416 femmes âgées de 63 à 97 ans, qui n’étaient pas atteintes de pathologie cardiovasculaire au début de l’étude.

Les participantes ont porté un accéléromètre, à savoir un appareil qui mesure les accélérations linéaires et les vibrations, pendant sept jours. Le but était d’évaluer de manière précise les mouvements et les activités de la vie quotidienne, comme les tâches ménagères, ainsi que le temps durant lequel les volontaires se tenaient debout et se déplaçaient.

Un risque plus faible de maladie cardiaque grâce aux activités quotidiennes

D’après les résultats, 616 participantes ont reçu un diagnostic de maladie cardiovasculaire, 268 d’une affection coronarienne, 253 d’un accident vasculaire cérébral et 331 sont décédées d'une pathologie cardiovasculaire. Les chercheurs ont constaté que le fait de bouger et de rester debout lors des activités quotidiennes était associé à un risque plus faible de maladie cardiaque chez les femmes âgées.

Par rapport aux volontaires qui bougeaient moins de deux heures par jour, les seniors qui bougeaient au moins quatre heures par jour avaient un risque de pathologie cardiovasculaire inférieur de 43 %, un risque d’affection coronarienne inférieur de 43 %, un risque d'accident vasculaire cérébral inférieur de 30 % et, surtout, un risque de décès par maladie cardiovasculaire inférieur de 62 %.

"Tout mouvement compte pour prévenir ces maladies"

"L'étude démontre que tout mouvement compte pour prévenir ces maladies. Le fait de passer plus de temps à faire des activités de la vie quotidienne, ce qui inclut un large éventail de mouvements que nous faisons tous lorsque nous sommes debout, a entraîné un risque plus faible de maladie cardiovasculaire", a déclaré Steve Nguyen, co-auteur des travaux, dans un communiqué.

Andrea LaCroix, auteur principal des recherches, a ajouté qu’"une grande partie des mouvements effectués par les personnes âgées est associée aux tâches de la vie quotidienne, mais elle n'est pas forcément considérée comme une activité physique. Le fait de comprendre les avantages de ces mouvements et de les ajouter aux recommandations en matière d'activité physique pourrait encourager les seniors à bouger davantage".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES