• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladie respiratoire

Pratiquer une activité physique régulière réduirait le risque de pneumonie

En France, 500.000 cas de pneumonie sont enregistrés chaque année. D’après des chercheurs britanniques, faire régulièrement de l’exercice pourrait permettre de réduire les risques de développer cette infection respiratoire aiguë et d’en mourir.

Pratiquer une activité physique régulière réduirait le risque de pneumonie Vasyl Dolmatov/iStock

  • Publié le 10.12.2021 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Chaque année, 500.000 cas de Français contractent une pneumonie.
  • Pratiquer régulièrement une activité physique permettrait de réduire les risques de contracter et de décéder de maladies respiratoires, en particulier de pneumonie.

L’activité physique est bénéfique pour la santé du cœur, du corps et de l’esprit. Faire de l’exercice permet d’améliorer l’état osseux, l’endurance cardio-respiratoire et la forme musculaire. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le sport atténue aussi les symptômes de dépression et contribue à la prévention des maladies non-transmissibles, telles que le cancer et le diabète. Autre bienfait d’une activité physique régulière : elle réduirait aussi les risques de contracter et de décéder d’une pneumonie, une infection respiratoire aiguë souvent causée par une bactérie. C’est ce qu’a révélé une étude publiée dans la revue scientifique GeroScience le 25 novembre

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs de l'université de Bristol, en Angleterre, sont partis d’un constat. "Le lien entre l'activité physique régulière et le risque de pneumonie est incertain", peut-on lire dans les travaux. Ils ont cherché à identifier un lien entre la pratique d’une activité physique régulière et le risque de pneumonie à l'aide d'une méta-analyse. Les scientifiques ont examiné 10 recherches portant sur 1.044.492 personnes, qui ont été suivies pendant au moins un an. Les participants ont été divisés en deux groupes : les plus actifs physiquement et ceux qui ne pratiquaient pas souvent une activité sportive.

Faire de l’exercice pour prévenir une pneumonie

Les auteurs de l’étude ont constaté que les personnes pratiquant régulièrement une activité physique avaient moins de risques de développer une pneumonie et d’en mourir. "Bien que notre recherche n'ait pas pu déterminer la durée et l'intensité de l'activité physique, qui est essentielle pour prévenir la pneumonie, certains des résultats suggèrent que marcher pendant 30 minutes une fois par semaine a un effet protecteur contre les décès dus à la pneumonie", a déclaré le docteur Setor Kunutsor, maître de conférences à l'université de Bristol et auteur des travaux.

"Pendant les mois d'hiver et avec la Covid-19 qui circule, le développement d'une pneumonie grave due au virus et à d'autres maladies respiratoires est courant. Pratiquer une activité physique régulière pourrait réduire le risque de contracter des maladies respiratoires, en particulier pour les patients à risque comme les adultes plus âgés et ceux qui ont des problèmes de santé sous-jacents", a expliqué le chercheur.

Bien que ces résultats soient encourageants, les scientifiques ont estimé que des recherches supplémentaires doivent être réalisées pour déterminer la durée et la variété d’exercices les plus efficaces pour lutter contre la pneumonie.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES