• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Bisphosphonates azotés

Pneumonie : les effets inattendus d’un médicament contre l’ostéoporose

Des chercheurs ont découvert un effet inattendu et efficace d’un traitement contre l’ostéoporose pour soigner la pneumonie.

Pneumonie : les effets inattendus d’un médicament contre l’ostéoporose DragonImages/iStock

  • Publié le 13.06.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un risque de pneumonie inférieur de 24% chez les patients qui ont reçu des bisphosphonates azotés, un traitement généralement utilisé pour soigner l'ostéoporose.
  • Ces patients présentent également un risque de mortalité inférieur de 35%.
  • Les bisphosphonates azotés pourraient traiter des symptômes du Covid-19.

L’ostéoporose est une maladie qui entraîne une détérioration de l'architecture interne qui rend le squelette plus fragile et augmentent le risque de fractures. Pour la soigner, les médecins prescrivent généralement des bisphosphonates azotés (N-BP) comme l’alendronate. Des chercheurs de l’université de Hong-Kong ont découvert que ces médicaments permettraient de réduire les risques de pneumonie et de décès par pneumonie. Ils ont publié leurs résultats dans le Journal of Bone and Mineral Research.

Un traitement pour traiter des symptômes du Covid-19

Les chercheurs ont étudié des patients qui ont subi une première fracture de la hanche, entre 2005 et 2015, et qui ont été suivis jusqu’au 31 décembre 2016. Parmi eux, 4 041 ont reçu des bisphosphonates azotés et 11 802 n’ont eu aucun traitement anti-ostéoporose. Les résultats ont montré que les patients du premier groupe ont présenté un risque de pneumonie inférieur de 24% par rapport au second groupe qui n’a pas reçu ce traitement, soit 69 cas contre 90 cas pour 1 000 personnes par an. Cette même corrélation a été constaté par les chercheurs concernant les décès puisque le groupe qui a pris des bisphosphonates azotés a présenté un risque inférieur de 35% avec 23 décès contre 35 pour 1000 patients par an.

Pour Ching-Lung Cheung, chercheur de l’université de Hong Kong et auteur principal de l’étude, l’efficacité des traitements bisphosphonates azotés sur la pneumonie pourrait s’expliquer par les propriétés anti-inflammatoires et immuno-modulatrices du médicament. Selon le chercheur, l’étude du potentiel des bisphosphonates azotés pourrait ainsi être justifiée pour le traitement des symptômes de la Covid-19.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité