• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Tabac

Cigarette électronique : des risques plus précoces d'AVC qu'avec la cigarette classique ?

Les adultes qui utilisaient des cigarettes électroniques étaient 11 ans plus jeunes lorsqu'ils ont eu leur premier AVC que ceux qui fumaient des cigarettes traditionnelles. C'est ce qu'affirme une étude à prendre avec beaucoup de prudence puisqu'elle a été qui a été retirée après avoir été communiquée lors de la session américaine de l'Américan Heart Association.

Cigarette électronique : des risques plus précoces d'AVC qu'avec la cigarette classique ? Phoenixns/iStock

  • Publié le 11.11.2021 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La cigarette électronique ne doit pas être considérée comme une alternative au tabagisme traditionnel.
  • Une étude montrant que le vapotage s'accompagnait d'un risque d'AVC plus précoce a été présentée puis retirée lors d'un session de l'American Heart Association

Les cigarettes électroniques sont parfois perçues comme une alternative moins dangereuse que les cigarettes traditionnelles alors que celles-ci entraînent de nombreux soucis de santé, sur l’intestin, le cerveau ou encore le cœur. Elles sont même utilisées pour arrêter de fumer, bien qu’une étude récente ait montré que les fumeurs qui se convertissent au vapotage sont plus susceptibles de rechuter au cours des 12 mois qui suivent que ceux qui ont tout arrêté. Une nouvelle recherche, présentée -puis retirée faire d'une validation suffisante- à l’occasion de la session annuelle de l’American Heart Association, suggère un risque accru d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) chez les jeunes fumeurs de cigarettes électroniques par rapport à ceux qui consomment du tabac avec des cigarettes traditionnelles.

La e-cigarette, pas une alternative à la cigarette classique

Pour en savoir plus sur l'impact cérébrovasculaire de l'utilisation de la cigarette électronique, les chercheurs avaient examiné 79 825 adultes ayant des antécédents d'accident vasculaire cérébral et ayant ont utilisé des cigarettes ou des cigarettes électroniques traditionnelles. Ils avaient récupéré leurs données au travers d’une Enquête nationale sur la santé et la nutrition menée aux États-Unis entre 2015 et 2018. Parmi les participants, 7 756 (9,72%) avaient consommé des cigarettes électroniques, 48 625 (60,91%) des cigarettes traditionnelles et 23 444 (39,37%) les deux.

Les chercheurs avaient affirmé avoir découvert que les jeunes fumeurs de cigarettes électroniques auraient un risque plus précoce d'AVC. “Le public doit savoir que la sécurité des cigarettes électroniques n'a pas été prouvée et celles-ci ne doivent pas être considérées comme une alternative au tabagisme traditionnel, en particulier chez les personnes présentant des facteurs de risque existants tels que des antécédents de crise cardiaque, d'hypertension artérielle, d'hypertension et de cholestérol”, déclarait le co-auteur principal de l'étude, Urvish K. Patel.

Des dommages irréversibles dans les vaisseaux sanguins

Dans le détail, l’étude soulignait que les adultes qui utilisaient des cigarettes électroniques étaient plus jeunes lorsqu'ils ont eu leur premier AVC, avec un âge médian de 48 ans, contre 59 ans pour les personnes qui fumaient des cigarettes traditionnelles et 50 ans pour ceux qui utilisaient les deux. Les AVC étaient beaucoup plus fréquents chez les fumeurs de cigarettes traditionnels que les utilisateurs de cigarettes électroniques ou les personnes qui utilisaient les deux, avec respectivement 6,75 % contre 1,09 % et 3,72 %.

Il est tout à fait possible qu'une exposition à un plus jeune âge puisse causer des dommages irréversibles aux vaisseaux sanguins dans tout le corps et en particulier dans le cerveau, a conclu Karen L. Furie, une experte de l'American Heart Association, après la présentation de ces travaux. Je pense qu'il est important que les jeunes comprennent que les cigarettes électroniques ne sont pas une alternative sûre, et que la meilleure façon de préserver la santé du cerveau et prévenir les accidents vasculaires cérébraux consiste à éviter toutes les cigarettes et tous les produits à base de nicotine.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES