• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Thérapie caline

Sur les campus américains, des chiens pour calmer le stress des étudiants

Dans plusieurs universités américaines, un “chien de thérapie” accueille les étudiants pour un moment de caresse pour aider à lutter contre le stress.

Sur les campus américains, des chiens pour calmer le stress des étudiants Monoliza21/iStock

  • Publié le 25.10.2021 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les étudiants qui passent ne serait-ce que dix minutes à caresser un chat ou un chien ont vu leur taux de cortisol – l’hormone du stress – diminuer de manière significative.
  • Les étudiants ont déclaré ressentir moins de stress à l'approche des examens grâce aux chiens de thérapie.
  • L’effet positif de ces séances semblent être partagé aussi par les chiens.

Le chien est le meilleur ami de l’Homme et il est bon pour sa santé. Récemment, des chercheurs ont montré que caresser son chien améliore le bien-être. Une découverte qui n’a pas échappé à plusieurs universités américaines qui s’appuient sur la thérapie câline pour lutter contre le stress des étudiants. The Conversation prend l’exemple de deux d’entre elles, une privée dans le nord-est du pays et une autre publique dans le Midwest, où un chien de thérapie attend les étudiants pour une séance de tendresse et de caresse.

Un taux de cortisol plus faible

Dans la deuxième fac américaine, des étudiants mènent des recherches sur les effets de la thérapie câline sur d’autres élèves. “C’était vraiment un réconfort de pouvoir caresser cet animal, surtout quand ma famille et mon propre chien ont commencé à me manquer”, a raconté un étudiant qui a bénéficié d’un moment canin. Un autre étudiant qui a bénéficié du programme a expliqué que les moments passés avec le chien l’ont aidé pendant les examens. “J’avais l’impression que cela me permettait de me détendre avant des échéances stressantes”, a-t-il relaté.

Ce type de programme, de plus en plus fréquent sur les campus américains, porte le nom d’interventions assistées par des chiens. Les premières expériences montrent que cela aide les étudiants à renforcer leur sentiment d’appartenance, à mieux gérer le mal du pays et la solitude, tout en réduisant l’anxiété et le stress. Une étude parue le 12 juin 2019 menée par l’American Educational Research Association a révélé que les étudiants qui passaient ne serait-ce que dix minutes à caresser un chat ou un chien ont vu leur taux de cortisol – l’hormone du stress – diminuer de manière significative.

Des séances positives aussi pour les chiens

Les universités choisissent différentes manières d’organiser ces rencontres animales. Certaines optent pour plusieurs visites d’un chien et de son maître au cours d’un semestre, permettant aux étudiants de rencontrer le chien un par un ou par petits groupes. Dans d’autres cas, les choses sont plus structurées : un certain nombre d’élèves sont parrainés par un chien de thérapie et son maître, et il y a des horaires pour les rencontrer. Dans la majorité des cas, les programmes sont coordonnés par des enseignants ou par les personnels de différents départements comme les psychologues ou les coordinateurs de services aux étudiants.

L’effet positif de ces séances semblent être partagé aussi par les chiens. De nombreux maîtres aurait partagé aux étudiants que leurs compagnons étaient excités quand revenait la date de la visite à l’université, et encore plus heureux en arrivant à proximité du campus.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES