• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Octobre rose

Sondage : comment voit-on le cancer du sein aujourd'hui ?

La perception du cancer du sein par les Français a évolué ces dix dernières années. 

Sondage : comment voit-on le cancer du sein aujourd'hui ? spukkato / istock.

  • Publié le 25.09.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Avant 2017, les ex-malades devaient surpayer les assurances de leurs prêts bancaires jusqu’à 20 ans après la fin de leurs traitements.
  • Le " droit à l'oubli " permet désormais de ne plus déclarer sa maladie passé un délai de 10 ans (5 ans pour les jeunes malades).

A l’occasion de son anniversaire, RoseUp a interrogé, avec le soutien de l’Institut Viavoice, les Français sur l’évolution de leur perception du cancer du sein et de sa prise en charge durant la dernière décennie.

Un Français sur trois (35%) connait le droit à l’oubli

67% des Français pensent qu’en 10 ans, le cancer est devenu de moins en moins tabou, et 35% jugent que le cancer n’est plus du tout tabou aujourd’hui. Un Français sur trois (35%) connait le droit à l’oubli, et 37% estiment que la période de 10 ans est trop longue. Enfin, 68% des Français pensent que l’accompagnement des malades dans leur vie quotidienne est meilleur qu’il y a 10 ans.

Le dépistage est essentiel

En France, chaque année, 58 500 personnes (dont 1 % d'hommes) développent un cancer du sein, et 12 100 en décèdent. Ainsi, en 2021, 1 femme sur 8 risque d'être touchée. "Pour lutter contre ce fléau, le dépistage et le diagnostic précoce sont essentiels : un rendez-vous de dépistage annulé ou une mammographie décalée, c'est risquer un diagnostic et une prise en charge trop tardifs, ce qui peut avoir des conséquences dramatiques. Pourtant, détecté tôt, le cancer du sein est guéri dans 90 % des cas !", rappelle la Ligue contre le cancer.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES