• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Post-opératoire

Mâcher du chewing-gum après une chirurgie cardiaque pour prévenir les complications intestinales

Mâcher du chewing-gum sans sucre après une chirurgie cardiaque aiderait les patients à se sentir mieux et même à les faire sortir de l'hôpital plus rapidement.

Mâcher du chewing-gum après une chirurgie cardiaque pour prévenir les complications intestinales Ridofranz/iStock

  • Publié le 13.09.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Environ 5% des patients qui subissent une chirurgie cardiaque développent un iléus postopératoire.
  • Le chewing-gum permet de réduire de 5 fois cette complication.
  • Pour les chercheurs, le chewing-gum stimule les intestins en les faisant croire que la nourriture pénètre dans le corps.

Le chewing-gum pourrait avoir des effets insoupçonnés sur la santé. La chirurgie cardiaque peut parfois entraîner des problèmes intestinaux chez les patients en convalescence. Des chercheurs de la Society of Thoracic Surgeons affirment que mâcher du chewing-gum pourrait aider à relancer le système digestif pendant la période postopératoire. Des résultats qu’ils ont présentés lors de leur conférence annuelle qui s’est déroulée les 10 et 11 septembre derniers.

L’iléus postopératoire, une complication qui touche 5% des patients 

Pour les patients qui subissent une chirurgie cardiaque, il existe un faible risque qu'ils développent une maladie appelée iléus postopératoire. Il s'agit d'un manque de contractions musculaires normales dans les intestins qui provoque une accumulation de nourriture. Le problème peut également conduire à un blocage douloureux dans le tube digestif. Cet arrêt temporaire du système digestif est l'une des complications les plus courantes qui surviennent après une chirurgie cardiaque, estimée chez environ 5% des patients. L'iléus peut également provoquer des crampes abdominales, des ballonnements, des nausées, des vomissements, de la constipation et une difficulté à s'adapter à un régime alimentaire normal. Lorsque cela se produit, cela provoque non seulement une gêne pour les patients opérés, mais allonge également leur séjour à l'hôpital.

Les chercheurs ont examiné plus de 800 patients qui ont subi une chirurgie élective à cœur ouvert, un remplacement de la valve aortique ou une réparation/remplacement de la valve mitrale. Dans ce groupe, 341 patients ont mâché du chewing-gum sans sucre après leur intervention chirurgicale, pratiquée entre 2017 et 2020. Les 496 autres n’ont pas utilisé de chewing-gum après l’opération.

5 fois moins d’iléus grâce au chewing-gum

Les résultats de l'étude montrent que seulement deux patients mâchant de la gomme (0,59 %) ont développé un cas d'iléus postopératoire. Pendant ce temps, les chercheurs ont découvert que 17 patients de l’autre groupe (3,43 %) ont développé la maladie après une chirurgie cardiaque.

L'idée que quelque chose d'aussi simple que mâcher de la gomme après une chirurgie cardiaque pourrait minimiser ce problème est très attrayante, affirme Rakesh C. Arora, chercheur à l’hôpital Saint-Boniface en commentaire de l’étude à laquelle il n’a pas participé. Chez des centaines de patients subissant une chirurgie cardiaque qui ont reçu un morceau de gomme à mâcher après avoir récupéré, moins d'un patient sur 100 a développé un iléus. Il s'agit d'une réduction frappante de près de 5 fois par rapport à la moyenne historique. Cette étude attendue sera très discutée avec beaucoup de choses à mâcher !

Une alimentation fictive

L'équipe explique que le chewing-gum stimule les intestins en les faisant croire que la nourriture pénètre dans le corps. Les médecins appellent cela “alimentation fictive”, qu'ils définissent comme toute action qui imite l'alimentation mais ne conduit pas réellement à la digestion.

Compte tenu du risque minime et du coût extrêmement insignifiant de cette intervention, l'incorporation de chewing-gum après une chirurgie cardiaque devrait être fortement considérée comme une nouvelle norme de soins, conclut Sirivan S. Seng, auteur de l’étude. Discutez avec votre chirurgien de la possibilité d'utiliser du chewing-gum après la chirurgie. Presque tout le monde peut bénéficier d'un paquet de chewing-gum abordable, savoureux et rafraîchissant.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité