• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Perte de cheveux

Un patch à micro-aiguilles pour venir à bout de la calvitie

La perte des cheveux est liée au stress oxydatif et à une circulation sanguine insuffisante. 

Un patch à micro-aiguilles pour venir à bout de la calvitie Manuel-F-O/ISTOCK

  • Publié le 16.08.2021 à 09h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 30% des hommes de 30 ans souffrent de calvitie en Europe.
  • L’alopécie androgénétique touche également les femmes : environ une sexagénaire sur quatre est concernée.

C’est la crainte de nombreux hommes lorsqu’ils vieillissent : perdre leurs cheveux. Liée à des facteurs génétiques et hormonaux, l’alopécie androgénétique, aussi appelée caltivie, peut être enrayée grâce à différents traitements, mais leur efficacité est variable. Dans ACS Nano, des chercheurs chinois présentent une invention qui pourrait révolutionner la prise en charge de la calvitie : un patch doté de micro-aiguilles. 

Comprendre les causes pour mieux soigner

L’idée des chercheurs était de trouver une solution basée sur les causes de la calvitie, pour agir sur ses conséquences, soit la perte de cheveux. Celle-ci est permanente, car il n'y a pas assez de vaisseaux sanguins entourant les follicules pour fournir des nutriments, des cytokines et d'autres molécules essentielles. De plus, une accumulation de molécules réactives à l'oxygène dans le cuir chevelu peut déclencher la mort prématurée des cellules qui permettent la pousse de nouveaux cheveux. Dans de précédents travaux, les scientifiques ont découvert que des nanoparticules contenant du cérium, un métal, sont capables d’imiter les enzymes qui éliminent ces molécules réactives à l’oxygène, ce qui permet de réduire le stress oxydatif. 

Une repousse plus rapide 

Les chercheurs ont travaillé sur une manière d’administrer ces nanoparticules, car elles ne peuvent pas traverser la couche la plus externe de la peau. Dans un premier temps, elles ont été emballées dans un composé biodégradable, puis elles ont été intégrées au patch doté de micro-aiguilles solubles. Pour tester l’efficacité du procédé, les scientifiques ont conduit un essai sur des souris mâles, dont la calvitie avait été créée grâce à une crème dépilatoire. Les patchs à micro-aiguilles et les patchs de contrôle ont permis de générer de nouveaux vaisseaux sanguins autour des follicules pileux, mais ce sont ceux dotés des micro-aiguilles qui ont permis une repousse plus rapide, avec une concentration plus importante en composés présents uniquement au moment du développement de nouveaux cheveux. L’équipe de recherche a également constaté un stress oxydatif plus faible dans la peau de ces souris. 

Une "stratégie prometteuse"

Enfin, les patchs ont permis d’obtenir une densité, un diamètre et une concentration de cheveux similaire à celle résultant d’un traitement à base de crème. En revanche, ils peuvent être appliqués moins fréquemment, avec une efficacité tout aussi importante. Pour les chercheurs, ils représentent une "stratégie prometteuse" pour prendre en charge la calvitie.  

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité