• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Hypertension artérielle

Allaiter, c’est bon pour la tension du bébé

Les enfants qui ont été allaités ont une tension artérielle plus basse que ceux qui ont été nourris au biberon. 

Allaiter, c’est bon pour la tension du bébé stock

  • Publié le 23.07.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'hypertension artérielle (HTA) correspond à une augmentation anormale de la pression du sang sur la paroi des artères.
  • Dans la majorité des cas, l'hypertension artérielle est dite "essentielle" : aucune cause connue n'explique son apparition, mais elle est favorisée par des facteurs de risque.

L'allaitement maternel, même s’il ne dure que quelques jours, fait diminuer la pression artérielle des bébés, selon une nouvelle étude publiée dans le Journal of the American Heart Association.

Des recherches antérieures avaient déjà démontré que les facteurs de risque de maladies cardiovasculaires, notamment l'hypertension artérielle, peuvent apparaître dès l'enfance. Des études ont également confirmé que l'allaitement maternel est associé à un risque moindre de maladie cardiovasculaire à l'âge adulte. Cependant, la quantité et la durée de l'allaitement nécessaires pour obtenir un bénéfice cardiovasculaire n’avait jusqu’ici jamais été établies.

Peu importe la durée de l'allaitement

"C'est la première étude à évaluer l'association entre l'allaitement maternel dans les premiers jours de la vie et la pression artérielle dans la petite enfance", a ainsi expliqué l'auteur de l'étude Kozeta Miliku. Pour ce faire, les chercheurs ont analysé les données de santé de la cohorte canadienne CHILD, qui comprend plus de 3 000 enfants nés entre 2009 et 2012. Voici ce qu’ils ont découvert :

- À l'âge de 3 ans, les enfants qui n'avaient jamais été allaités présentaient des pressions artérielles plus élevées (moyenne de 103/60 mm Hg) par rapport à ceux qui avaient été allaités, et ce quelle que soit la durée de la mise au sein (moyenne de 99/58 mm Hg).

- Chez les nourrissons qui n'avaient bénéficié que d'un court allaitement pendant leur séjour à l'hôpital, la pression artérielle était également plus basse (moyenne de 99/57 mm Hg) que chez ceux qui n'avaient pas été allaités du tout (moyenne de 103/60 mm Hg).

Le pouvoir du colostrum

"Les nourrissons qui n’ont consommé que du colostrum présentaient une pression artérielle plus faible à l'âge de 3 ans, indépendamment de la durée de l'allaitement ou de l'apport d'autres aliments complémentaires", conclut Kozeta Miliku.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité