• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Gestes barrières estivaux

Covid-19 : avec la chaleur et le soleil d'été, comment gérer masque et gel hydroalcoolique ?

Le port du masque et l’usage de gel hydroalcoolique seront encore de mise cet été. Pour les supporter, quelques conseils peuvent être utiles. 

Covid-19  : avec la chaleur et le soleil d'été, comment gérer masque et gel hydroalcoolique ? ronniechua / istock.

  • Publié le 06.06.2021 à 13h37
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Dans quelques départements, le port du masque à l’extérieur n’est plus obligatoire. C’est le cas des Alpes Maritimes ou de la Lozère.
  • La décroissance de l’ensemble des indicateurs de l’épidémie se confirme pour la cinquième semaine d’affilée.

En extérieur, la fin du port du masque se fera de manière différenciée sur le territoire a assuré le président de la République, Emmanuel Macron, lors de son déplacement dans le Lot le 2 juin dernier. À l’échelle nationale, la perspective de se balader dans les rues le visage découvert reste donc lointaine, et les fortes chaleurs de l’été à venir rendent le port du masque plus compliqué. 

Changer son masque dès qu’il est humide

Le simple fait de respirer est plus difficile en été quand on porte un masque. En effet, la chaleur freine la pénétration de l’air dans les poumons, une quantité moins importante est inspirée et la personne est plus essoufflée que d’ordinaire. Pour limiter cet effet néfaste, il vaut mieux opter pour un masque blanc ou de couleurs claires, qui retiennent moins la chaleur que les teintes sombres. Privilégier également des matières naturelles comme le coton, qui facilitent davantage la respiration que celles synthétiques comme le polyester.

Autre problème de l’été à venir : la transpiration sous le masque, qui gêne la respiration et l’humidifie. On expire donc généralement plus fort et davantage de gouttelettes quand il fait chaud, ce qui augmente aussi les risques de contamination. Ainsi, il faut changer son masque dès qu’il est mouillé, généralement avant les quatre heures qui sont habituellement recommandées. 

Essuyer la transpiration avec une lingette

Pour changer son masque, il faut se laver les mains avant toute manipulation. Pour essuyer la transpiration sur le visage, il faut utiliser une lingette rafraîchissante ou un mouchoir et le jeter immédiatement après. Ensuite, saisir le masque neuf par les élastiques et l’ajuster une fois qu’il est posé. Celui-ci doit couvrir la surface du bas du menton jusqu’au nez, même s'il fait chaud. 

S’hydrater les mains après chaque lavage 

En été, la peau est plus sensible du fait de son exposition prolongée au soleil. Il faut donc privilégier de se laver les mains à l’eau et au savon, qui sont moins agressifs que le gel hydroalcoolique. Néanmoins, comme il est nécessaire de toujours avoir ces petites solutions portables sur soi en cas de besoin, il est préférable d’acheter celles respectant une formule certifiée, qui seront certainement moins agressives pour les mains.

L’idéal est aussi de mettre de la crème hydratante après le lavage. Rappelons pour finir que les gels hydroalcooliques ne sont utiles que si l’on touche des surfaces communes comme des interrupteurs ou des boutons. Sur la plage donc, inutile de s’en badigeonner toutes les heures ! 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité