• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Covid-19 : les ratés de la vaccination

Alors que plus d’un milliard de doses de vaccins ont été administrées dans le monde, certains patients, dont plus d’une centaine en France, ont reçu un autre produit que celui attendu, du sérum physiologique au vaccin canin.

Covid-19 : les ratés de la vaccination Drazen Zigic/iStock

  • Publié le 26.04.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Au centre de vaccination d’Épernay, dans la Marne, 140 patients ont reçu par erreur une injection de sérum physiologique au lieu d'une dose de vaccin Pfizer-BioNTech.
  • En Allemagne, une infirmière a injecté six doses de solution saline pour éviter d'avouer avoir fait tomber une fiole de Pfizer-BioNTech.
  • Au Chili, deux vétérinaires ont administré des vaccins pour chiens à des Hommes pour les protéger contre la Covid-19.

Le palier du milliard de doses de vaccin administrées dans le monde a été franchi ce samedi 24 avril, selon les données compilées par le site Our World in Data. Des centaines de patients, qui ont effectivement reçu une injection, pensaient faire partie des personnes protégées mais ont eu la mauvaise surprise d’apprendre qu’ils n’ont en fait pas reçu de dose de vaccin anti-Covid. Des centaines de cas ont été rapportés, de la France au Chili en passant par l’Allemagne.

140 personnes vaccinées par erreur au sérum physiologique à Épernay

L’histoire s’est déroulée au centre de vaccination d’Épernay, dans la Marne. Mardi dernier, 140 patients ont reçu par erreur une injection de sérum physiologique au lieu d'une dose de vaccin Pfizer-BioNTech. “Cette injection est sans conséquence pour la santé, cependant, leur parcours vaccinal reste incomplet”, a précisé le centre hospitalier de Reims dans un communiqué transmis à l'AFP samedi. Dès jeudi, les personnes concernées ont été contactées par le personnel du centre de vaccination “pour les informer et leur proposer un nouveau rendez-vous vendredi 23 ou mercredi 28 avril”, a indiqué le CHU. Une enquête a été lancée et “une analyse des causes qui ont conduit à cette erreur a été menée”, a assuré l’établissement, sans plus de précisions sur la nature de cette erreur. Il est courant que ce vaccin soit dilué avec une solution saline avant d'être administré.

En Allemagne, la maladresse d’une infirmière l’a conduit à injecter une solution saline à la place d’un vaccin anti-Covid à six patients. La soignante a voulu dissimuler le fait qu’elle ait fait tomber un flacon de vaccin Pfizer-BioNTech. “La femme a déclaré que la raison de son acte était d'éviter d'avoir à informer quiconque de la fiole tombée”, a déclaré la police dans un communiqué, ajoutant avoir ouvert une enquête pour d'éventuels dommages corporels provoqués par l'infirmière. Les autorités ont demandé à 200 personnes vaccinées au centre de vaccination de la Croix-Rouge allemande en Frise (nord de l'Allemagne) mercredi dernier de se manifester de toute urgence afin qu'elles puissent être testées à la recherche d'anticorps, dans le but de retrouver les six personnes n'ayant pas reçu le vaccin.

Du vaccin canin injecté à des humains au Chili

L’histoire la plus rocambolesque vient du Chili. Dans la ville de Calama, située au nord du pays dans le superbe désert d’Atacama, deux vétérinaires ont administré des vaccins pour chiens à des Hommes, en septembre dernier, pour les protéger contre la Covid-19, ont révélé les autorités. Les deux professionnels se sont justifiés en indiquant qu’une étude argentine a montré que le vaccin contre le coronavirus canin produit une immunité chez l’homme, selon le média local El Financiero. Les praticiens ont écopé d'une amende de près de 9 000 euros pour pratique illégale de la médecine.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES