• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Lieux de contamination

Covid-19 : les restrictions sanitaires sont-elles logiques ?

Magasins, travail, domicile, transports... Voici les lieux où se transmet majoritairement le coronavirus, et ceux qui sont moins à risque.

Covid-19 : les restrictions sanitaires sont-elles logiques ? Tetiana Soares / istock.

  • Publié le 26.03.2021 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'Aube, la Nièvre et le Rhône vont s'ajouter aux seize départements soumis depuis samedi à des "mesures de freinage renforcées" pour affronter la nouvelle poussée de l'épidémie de Covid-19.
  • Beaucoup de Français critiquent la logique de ces nouvelles mesures.

Les restrictions sanitaires mises en place par le gouvernement sont-elles logiques ? Pour vous faire une idée, voici une synthèse des études parues sur les lieux où se transmet le plus la Covid-19.

1/ Les lieux où l'on se contamine le plus

Commençons par les périodes normales. Selon une étude parue le 10 novembre 2020 dans la revue scientifique Nature, les lieux de cultes, les restaurants, les salles de sport, les cafés, les bars et les hôtels apparaissent comme les lieux comportant le plus de risques de contamination.

Par ailleurs, l’étude Comcord de l’institut Pasteur est claire : "pour les contaminations hors foyer (65% des contaminations quand la personne source est connue), il s’agit avant tout de contaminations dans le cercle familial (33%), puis dans le milieu professionnel (29%), puis dans le milieu amical (21%)", notent les chercheurs. Les repas jouent un rôle central dans ces contaminations, que ce soit en milieu familial, amical, ou à moindre degré professionnel. Les bureaux partagés sont également importants en milieu professionnel.

2/ Contaminations en hausse : les établissements scolaires et les universités

Selon un bulletin hebdomadaire de l’agence Santé publique France (SPF), publié jeudi 24 septembre,  32 % des 899 clusters en cours d’investigation concernent le milieu scolaire et universitaire (chiffre arrêté au 21 septembre). "Avec 285 clusters, le monde éducatif passe, pour la première fois, devant celui de l’entreprise, qui en compte 195", notait alors Le Monde.

Ces derniers jours, les cas augmentent aussi fortement dans les écoles. 63 étaient, le 19 mars, fermées pour cause de Covid-19, tout comme 11 collèges et 6 lycées. "Si l'école joue un rôle dans la contamination, il va falloir qu'on le dise et qu'on le sache. C'est un point très problématique, le côté scientifique de ce qui se passe à l'école. On va seulement maintenant mettre en place des études sur la transmission du virus à l'école. Seulement mi-février !" déplore le président du Snalc, Jean-Rémi Girard, sur Europe 1. "Alors que ça fait depuis novembre que mon lycée est en organisation adaptée. On ne sait pas si elle est utile, si elle marche mieux que d'autres... On fait un peu tout à l'aveuglette".

3/ Faible contamination : les transports, les magasins et les crèches

Toujours selon l’étude Comcord, parmi les facteurs associés à l’infection par le SARS-CoV-2, prendre le bus ou le tramway entraîne une diminution du risque d’être infecté. "Cette étude s'ajoute à plusieurs recherches qui indiquent que les transports ne sont pas des lieux de contamination privilégiés", ajoute l’UTP.fr, qui les liste (voir ici).

L’étude publiée dans Nature, citée au début de cette article, montre également que les commerces ne sont pas des lieux de contamination importants.

Enfin, selon une étude américaine, les crèches ne sont pas des lieux très risqués : le personnel y travaillant représentait moins de 1% des cas de contamination dans l’Ohio, contre 5% pour le reste de la population de l’État.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité