• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Enigme médicale

Covid-19 chez les enfants : leur sur-production d'anticorps reste mystérieuse

Les profils de réponse aux anticorps spécifiques du SRAS-CoV-2 changent en fonction de l'âge de la personne  contaminée.

Covid-19 chez les enfants : leur sur-production d'anticorps reste mystérieuse evgenyatamanenko / istock.

  • Publié le 23.03.2021 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le niveau médian d’anticorps IgG s’est révélé deux fois plus élevé chez les enfants entre 1 et 10 ans que chez les adolescents (11 à 18 ans)
  • Les adolescents présentaient, eux, un niveau deux fois plus élevé que les jeunes adultes (19 à 24 ans).
  • Cela explique le niveau très bas des cas de Covid grave chez les jeunes

Les enfants âgés de moins de dix ans ont des taux d'anticorps plus élevés après avoir été infectés par le coronavirus que les adolescents et les adultes, selon une nouvelle étude publiée lundi 22 mars dans le JAMA. Si ces résultats expliquent pourquoi les enfants sont moins touchés par les formes graves de la covid-19, l’origine de la sur-production de leurs anticorps reste mystérieuse, surtout que les petits sont normalement plus sensibles aux virus que les adultes (gastro-entérites, rhinopharyngites etc…).

"Une séroprévalence similaire chez les enfants et les adultes"

Depuis le début de la crise sanitaire, les enfants ne font que très rarement des formes graves de la Covid-19. Pour comprendre pourquoi, des chercheurs ont analysé les résultats de 31 426 tests sérologiques (mesurant la présence d’anticorps dans le sang) provenant d’enfants et d’adultes*. Ils se sont concentrés sur les positifs, indiquant donc une infection passée à la Covid-19.

Bilan : "on a constaté que les niveaux d'immunoglobine G variaient dans les différents groupes d'âge, malgré une séroprévalence similaire chez les enfants et les adultes", écrivent les chercheurs. Le niveau médian d’anticorps IgG s’est révélé deux fois plus élevé chez les enfants entre 1 et 10 ans que chez les adolescents (11 à 18 ans), qui eux-mêmes présentaient un niveau deux fois plus élevé que les jeunes adultes (19 à 24 ans).

"Des stratégies ciblées en fonction de l'âge pour le dépistage et la gestion de la maladie"

"Nos résultats suggèrent que les différences dans les manifestations cliniques du Covid-19 chez les patients pédiatriques comparées à celles des patients adultes pourraient en partie être dues à une réponse immunitaire liée à l’âge", déduisent les auteurs. "Nos données pourraient expliquer en partie le niveau globalement plus bas de symptômes et de cas sévères de la maladie chez les enfants infectés", ajoutent-ils. Ils concluent : "des stratégies ciblées en fonction de l'âge pour le dépistage et la gestion de la maladie, ainsi que pour le développement de vaccins, pourraient être justifiées".

*Les données ont été recueillies dans un hôpital de la ville de New York du 9 avril au 31 août 2020.  

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité